Casamance en danger

Le groupe minier australo-chinois Carnegi-Astron menace l’écosystème Sénégalais

champs.jpg

La Casamance risque d’être la prochaine victime de la frénésie fossile. Habillée par le greenwashing, Carnegi-Astron a prospecté depuis 2004 dans le sud du Sénégal. L’alternance qui a vu Macky Sall prendre la présidence du pays en 2012 pourrait s’ajouter à la longue liste d’enfumage des multinationales.

Selon le site leral.net, qui fourni plusieurs documents sur ce dossier, Abdoulaye Wade ordonnait en 2004 par décret la création d’une Aire Marine Protégée à Abéné. En parallèle la société minière australo-chinoise Carnegi-Astron commença ses prospections. Elles se sont révélées fructueuses à Kafountine pour l’exploitation du Titane et du zircon, utilisés notamment dans la fabrication de pièces d’avion et de téléphone.

L’annonce a été faite ce mois ci par le représentant du groupe Carnegie Corporation Ltd, Ibrahima Diaw. Il y a de forts risques que l’exploitation ait lieu, puisque 4 milliards de dollars ont déjà été investis depuis les prospections. La volonté de développer l’exploitation minière est réelle de la part de l’État sénégalais. Ce dernier remportait en Mai un procès contre ArcelorMittal. Le groupe annonçait une rupture de son contrat d’exploitation à Falémé que le Sénégal conteste, souhaitant la mise en œuvre de la mine.

Deux grandes questions seront à apprécier : l’État défendra t’il ses intérêts nationaux par des contrats justes ou de soumissions ? Les contextes écologiques permettent-ils ces mines ?

Concernant Canegi-Astron, les populations de Kafountine monte le ton. L’enjeu est immense, une dune doit être détruite. Une vidéo présente les risques liés à cette modification. Outre la condamnation pour la faune, c’est tout un système d’autosuffisance alimentaire qui est menacé. Sans ce rempart naturel la pénétration des eaux salées risquerait de contaminer les rizières et la pisciculture.

La multinationale affirme qu’elle s’appuiera sur un cabinet sud-africain de renommé mondiale dans l’expertise environnementale. Reste à savoir quel est ce cabinet, tant ils sont nombreux à servir de simple outil de communication verte, loin des réalités écologiques et sociales. Les illusions sont déjà posées sur la table, avec des promesses de constructions de postes de santé, d’écoles, de pistes rurales ainsi que du versement de millions de francs CFA aux villages environnants. Mais il faudrait être dupe pour risquer de perdre l’autosuffisance contre des aides limitées dans le temps. Une fois de plus on propose aux parents de vendre l’avenir de leurs enfants, qui seraient bien impuissants au jour de la fin d’exploitation, avec un paysage pollué et incultivable. Toute compensation sérieuse ne peut avoir lieu sans prendre en compte la protection des enjeux écologiques. rebelles mfdc

Un sujet à ne pas prendre à la légère car la population Casamançaise est connue pour sa détermination à assurer ses intérêts. Les mouvements rebelles qui s’y sont produits ont souvent été censurées par la présidence sénégalaise de Sall comme de Wade, avec une alliance évidente des intérêts étrangers. Des menaces sont déjà prononcées contre toute atteinte à la région, et des actions citoyennes sont en cours pour sortir la tête haute de ce potentiel conflit. Voir la pétition ainsi que la page Casamance Horizon.

François Schockweiller 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. flopaty dit :

    pas grand monde s’y colle a ce sujet pourtant brulant…cette societé a déjà saccagé le nord du senegal , endommagé les nappes phréatiques, spoliés les habitants des villages environnants la mine a ciel ouvert (haidar a été y voir , il le sait ce qui va se passer)
    j’espère que les habitants d’abéné, de naifrang et kabadio seront unis dans cette lutte pour preserver leur envirronnement paradisiaique car si la mine se fait, ils pourront tous parti car plus aucune vie n’est possible autour de ce truc de fou, la pollution, les camions et engins gigantesques qui circulent …..on n peut meme pas l’imaginer (le diamètre d’un roue de camion fait plus de 2m) essayez d’imaginer!!!!!
    par contre quelques chefs de village ce sont un peu….enrichis et….. ont signé ……alors réfléchissez si vous voulez encore vivre là ou ils veulent sevir…..

  2. françoise dit :

    habitante d’Abéné, et partenaire avec Casamance Horizons nous luttons puisque qu’une grande réunion le 21 sept prochain a lieu au foyer des jeunes de Niafrang avec qqs personnalités , 2STV, zig FM , des représentants de villages voisins jusqu’a Kataba1 pour faire entendre encore les populations, nous ne lachons pas cette lutte , malgré les promesses de Maky SALL d’ une négociation de paix en Casamance, nous serions dans une contraction indiscutable avec un député Ibrahima Sané eu au tél il y a qqs jours nous affirmant que ce projet ne se ferait pas, n’oublions pas aussi que le président des USA Barak OBAMA a aussi lors de sa visite au Sénégal parlé de la paix en Casamance, imaginez seulement qqs personnes de Carnégie venant sur le terrain un de ces jours avec les dires de tous , mais c ‘est une trahison qui risque de couter encore très chère ayant beaucoup de contacts avec les 44 villages de la zone, mon inquiètude est de revoir les armes sortir, nous ne le souhaitons pas mais cela se passera comme je l’entends sans cesse si Carnegie vient sur le terrain, les villages voisins de Niafrang résisterons , alors votre commentaire est une réalité mais nous nous y collons comme vous dites!!!

%d blogueurs aiment cette page :