Foot: la violence s’installe

Ligue 1 : la violence s’invite dans les stades

4815874-7200075.jpg

Des scènes de violence ont émaillé les matchs Diambars-AS Pikine (2-0) et US Ouakam-Niary Tally (2-1) pour le compte de la 6-ème journée de ligue 1 sénégalaise.

Au stade Fodé Wade de Saly Portudal (Mbour), les médias ont fait état de jets de pierre contre le public et les arbitres de la partie coupables de n’avoir pas sifflé un penalty en faveur de l’équipe visiteuse .

Sur RFM, d’ailleurs, l’entraîneur de l’AS Pikine, Alassane Dia n’a pas été tendre vis-à-vis des arbitres qui selon lui,  »ont faussé » le résultat de la rencontre.

Alassane Dia, par ailleurs, entraîneur national adjoint de la sélection locale, a invité les hommes en noir à se mettre à niveau à l’instar de tous les autres segments du football professionnel.

Au stade Demba Diop, dimanche le match US Ouakam-Niary Tally (2-1) a été également émaillé d’incidents. En plus des jets de pierre, des batailles rangées ont opposé les supporters des deux camps.

Il a fallu l’intervention des forces de sécurité à la tribune couverte pour contenir les velléités des supporters décidés à en découdre.

Jusqu’à la fin de la rencontre, il y avait de la tension dans l’air et pourtant les organisateurs avaient pris les devants en séparant les supporters dans la tribune découverte.

Un grand espace vide séparait les deux camps, ce qui avait permis de prévenir des incidents dans cette partie des tribunes.

Mais c’était sans compter avec certains pseudo-fans qui ont multiplié les incidents poussant certains férus de ballon rond à partir avant la fin de la partie.

La saison dernière, les matchs du play-off de ligue 1 avaient été émaillés de graves incidents obligeant la police à faire usage de grenades lacrymogènes lors d’un match opposant ces deux équipes.

A Ziguinchor aussi la saison dernière, des jets de pierre avaient poussé l’arbitre du match Casa Sports-Diambars à arrêter la partie avant le coup de sifflet final. L’équipe locale avait perdu le match sur tapis vert alors que les deux formations étaient à égalité 1-1.

APS

Vous aimerez aussi...