Le président nous tient au…courant

Fourniture d’électricité : le président Sall dévoile des mesures

5232048-7807032.jpg

Le président de la République, Macky Sall, a réaffirmé jeudi sa volonté d’’’assurer une fourniture continue d’électricité’’ aux Sénégalais, objectif pour lequel il a présenté plusieurs mesures fortes dont la mise en place d’un commission ad hoc de restructuration de la Société nationale d’électricité (SENELEC).

‘’Le Chef de l’Etat a rappelé son souci d’assurer une fourniture continue d’électricité (…) en présentant, à cet effet, les mesures adoptées lors de la réunion extraordinaire du […] 11 février 2013, consacrée à la sécurisation du combustible de la SENELEC’’, rapporte le communiqué du Conseil des ministres, qui s’est réuni jeudi.

La même source précise que la première mesure adoptée lors de cette réunion extraordinaire est la mise en place d’un comité restreint de sécurisation et de mobilisation des ressources financières nécessaires au fonds de soutien à l’Energie (FSE).

Il a été aussi décidé ‘’ de la mise en place d’un comité interministériel permanent pour le suivi des projets énergétiques’’, souligne le texte.

Au nombre de ces mesures figure aussi la création d’un cadre de réflexion sur le rôle de la Société africaine de raffinage (SAR) dans l’approvisionnement en énergie et son avenir industriel. Il y a également la création d’une Commission ad hoc de restructuration de la SENELEC.

Cette commission sera composée notamment des représentants du ministère de l’Economie et des Finances, du ministère de l’Energie, du Fonds de soutien à l’énergie (FSE) et des partenaires techniques et financiers, selon le communiqué.

Au cours de la rencontre, le président de la République a invité le ministre de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, à ‘’mettre en place un comité d’évaluation du Fonds de soutien à l’énergie (FSE) et du Fonds de sécurisation des importations des produits pétroliers (FSIPP)’’.

‘’Cette mesure vise à proposer éventuellement les possibilités d’évolution organisationnelle en termes de fusion et de suppression et d’ouvrir dans les meilleurs délais des concertations pour la mise en place d’un organe de régulation du secteur de l’Energie, en incluant la dimension Hydrocarbures, en lieu et place de celui s’occupant uniquement de l’électricité’’, explique le texte officiel.

Dakaractu

Vous aimerez aussi...