Un grand coup de balai

Nettoyer le Sénégal

sall-2-6cbc1.jpg

Alors que le nouveau président, Macky Sall, continue sa tournée des congrégations religieuses, ce qui constitue, hélas, une continuité incontournable au Sénégal, il doit faire face à l’urgence de décisions qu’attend le peuple. S’il savait qu’on l’attendrait au pied du mur dès le lendemain de l’élection, Sall ne devinait pas à quel point Wade avait, non seulement, miné le pays de dettes, de magouilles et autres évidences « bananières », mais également pillé le palais présidentiel et autres biens de l’état. Outre les meubles, tapis, tableaux, matériel de captations et autres objets, Maître Wade et ses sbires ont fait disparaître quelques 600 véhicules automobile!
On découvre tant de rapines que Wade serait désormais interdit de séjour dans les lieux, les biens de l’état, partout dans le monde. Il pourrait, en effet, faire le tour des propriétés du Sénégal, comme par exemple à Paris, pour poursuivre ses vols manifestes…
Youssou Ndour a confié la gestion de ses sociétés à un administrateur général et à son fils. Prudente initiative au cas le le ministre à double casquette ne ferait pas long feu sur la scène politique. En attendant, malgré quelques reproches et railleries sur son baguage scolaire, il y a une forte adhésion, un réel espoir de la part du peuple mais surtout de la plupart des artistes du Sénégal. Au niveau du tourisme, on attend fébrilement que You annule les surtaxes aéroportuaires de Wade and Co. Il y a urgence en la matière, le tourisme se meurt au pays de la téranga. Il faudra mille autres mesures mais celle-là est urgentissime!
Le seul ministre qui fasse réellement l’unanimité mondiale, c’est Aidar! Sa nomination est interprétée comme la plus judicieuse qui soit!
En attendant, le Sénégal attend la fin des scandales mis à jour, les audits sur Karim et consort et une réelle, une rapide refonte du pays vers un mieux-être, une gouvernance correcte. Si le Sénégalais a, dit-on, le temps, que « demain est toujours un autre jour »…il est urgent de mettre en place toutes les promesses de ce gouvernement. Le pays sort ruiné des années Wade, à tous points de vue. Et, prier ne suffira pas à redresser ce pays magnifique.

BR

Vous aimerez aussi...