l’esclavage « crime contre l’humanité « 

le Sénégal déclare l’esclavage « crime contre l’humanité »

grande-1964075-2704703

C’est officiel ! Le Sénégal déclare la traite négrière et l’esclavage « crimes contre l’humanité ». Les députés ont adopté, mardi, le projet de loi déjà évoqué par le chef de l’Etat lors du conseil des ministre du 25 février dernier. Le président Wade avait dit laisser « la liberté au Parlement d’en faire une déclaration solennelle ou une proclamation ». C’est désormais fait.
Le ministre de la justice, El haj Amadou Sall estime que ces crimes du 15è siècle doivent être enseignés à chaque élève. Au-delà, cette loi « reste un devoir de mémoire » pour les victimes de ce commerce d’êtres humains. S’il est vrai que les pays africains ont toujours demandé réparation de ce préjudice subi, le Sénégal considère aujourd’hui que la question pécuniaire est « incompatible avec notre dignité ».
Le Sénégal n’a fait, en proclamant l’esclavage et la traite négrière « crimes contre l’humanité », que rejoindre la France qui a reconnu, en 2001, par la loi Taubira, que « la traite négrière transatlantique ainsi que la traite dans l’océan Indien d’une part, et l’esclavage d’autre part (…) constituent un crime contre l’humanité ».
Lors d’un conseil des ministres à l’Elysée en mai 2007, le président Jacques Chirac avait déclaré, dans la même logique : « L’esclavage, ce n’est pas uniquement une tragédie du passé. Encore aujourd’hui, la traite des êtres humains fait des centaines de milliers de victimes dans le monde : des enfants, des jeunes filles, des familles entières, parfois sur plusieurs générations ». Par conséquent, poursuivait-il, « plus que jamais, nous devons nous mobiliser contre cette infamie ».

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. moussa thiam dit :

    les hommes d’aujourd’hui sont responsables des actes de ceux d’hier. l’EUROPE doit présenter des excuses à l’AFRIQUE et à l’humanité toute entiere.CAR L4ESCLAVAGE EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITE.

%d blogueurs aiment cette page :