LIBERTÉ DE LA PRESSE: LE SENEGAL DÉGRINGOLE

Classement mondial de la Liberté de la presse: le Sénégal dégringole à la 73e place

Un recul de 24 rangs dans le classement mondial de la Liberté de la presse 2022. Les journalistes n’ont jamais été aussi menacés au Sénégal. Le Sénégal qui stagnait à la 49e place ces dernières années a connu une dégringolade sans précédent dans ce classement, qui évalue les conditions d’exercice du journalisme dans 180 pays et territoires.

Les appels à gazer les journalistes lors des événements de Mars 2021, les violences et arrestations subies par les hommes de media dans l’exercice de leur fonction. Récemment, un journaliste de la chaîne de télévision 7TV a été arrêté devant le Palais de justice de Dakar, après une altercation avec un gendarme. Il a été ensuite déféré au parquet puis traduit devant le juge pour outrage à agent.

AYOBA FAYE/pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Le chaman dit :

    Le ministre va pas être fier de ce brillant résultat, mais va prétendre le contraire. Il n’y a pas beaucoup d’indicateurs qui clignote au vert dans ce pays, mis à part la construction de mosquées,

  2. oyster dit :

    Le journaliste ne peut se prétendre au dessus des lois parce qu’il présente
    un peu trop son avis partisan ou pas à la TV.
    Le problème est présent aussi en FRANCE ou le journaliste devient un contradicteur pour but de se mettre en valeur , et, faire parler de sa personne.
    Courage fuyons !…

    bref ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :