L’EMBARGO DU MALI A UN COÛT

Dakar – Bamako : Un préjudice de 500 milliards de francs Cfa ?

Suite aux sanctions imposées par la Cedeao envers le Mali, les transporteurs qui font la navette Dakar-Bamako disent avoir subi un préjudice d’environ cinq cent (500) milliards de francs Cfa.

Cette déclaration est du coordonnateur de l’Union des conducteurs routiers de l’Afrique de l’Ouest (Ucrao) Modou Khayré.

« Après deux mois de fermeture des frontières, nous avions évalué le préjudice à une valeur de 400 milliards. Aujourd’hui, à trois mois, nous pouvons estimer cela à 500 milliards de francs Cfa », a indiqué Modou Khayré.

Au micro de la Rfm, le transporteur soutient que c’est un chiffre très raisonnable. « Nous avons estimé que du port de Dakar à Kidira, en passant par Kédougou, Moussala, c’est énorme ce que nous avons perdu cette année »,souligne-t-il.

Barry Souleymane/senenews.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    T ‘inquiètes , junte militaire, Wagner ou pas ce n’est pas Le Drian surnommé petites enveloppes en Guinée ou autour de Lorient qui avec ses 75 ans empèchera les Libannais d’acheter des céréales aux Russes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :