LES SENEGALAIS EN UKRAINE

Situation des sénégalais en Ukraine: une cellule de crise mise en place sous l’autorité de l’Ambassadeur du Sénégal en Pologne

La crise entre la Russie et son voisin l’Ukraine n’est pas sans conséquence sur la communauté sénégalaise dans ces pays-là. C’est dans ce sens qu’une cellule de crise a été mise en place sous l’autorité de l’Ambassadeur du Sénégal en Pologne, dont le pays est rattaché a annoncé le Secrétaire d’Etat aux sénégalais de l’extérieur Moise SARR. Cette cellule est composée, entre autres, du Chargé des affaires consulaires de l’ambassade, du Consul honoraire du Sénégal à Kiev, des membres du bureau de l’association des Sénégalais en Ukraine. Selon lui en outre, pour maintenir le contact avec nos compatriotes et nos autorités diplomatiques en Pologne en temps réel, des points focaux ont été désignés dans les principales villes comme Kiev, Denipro, Odessa, Kharkiv, où ils résident, principalement. Notons également le contact permanent établi entre l’Ambassade et le Président de l’Association des étudiants.

Le travail de la cellule de crise a indiqué le secrétaire d’État chargé des sénégalais de l’extérieur a été facilité par l’exploitation des données du recensement effectué lors de l’opération Force Covid 19 Diaspora. Les informations ont été mises à jour pour obtenir une nouvelle cartographie de la répartition de nos compatriotes en Ukraine, avec leurs coordonnées. À ce stade de la situation, enfin fera-t-il savoir, recommandation est faite de respecter toutes les mesures prises par les autorités ukrainiennes, de limiter les déplacements non essentiels, de s’approvisionner en vivre et si possible de constituer des réserves, et de remonter toutes les informations utiles pouvant nous permettre de leur porter secours et assistance en relation avec les autorités ukrainiennes compétentes.

Un suivi de près l’évolution de cette situation, conformément aux instructions de Monsieur le Président de la République Son Excellence Macky Sall est fait a-t-il conclu.

dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *