L’ENSEIGNEMENT S’ENLISE

Débrayages mercredi et jeudi, grève totale vendredi

Les enseignants ne décolèrent toujours pas. Ils ont détaillé, hier, leur 10e plan d’action qui débute aujourd’hui. Le Cadre unitaire des syndicats du moyen-secondaire (Cusems) et le Syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire (Saemss) prévoient, mercredi 23 et jeudi 24 février 2022, des débrayages à partir de 9h, et le vendredi 25 février une grève totale. Mais aussi, il est prévu le maintien du boycott de toutes les évaluations harmonisées : devoirs et compositions du premier semestre, des activités d’éducation physique et sportive et des activités de cellules pédagogiques.

Le Cusems et le Saemss vont également procéder à la rétention de l’information administrative et annoncent que leur marche nationale à Dakar est toujours à l’ordre du jour. Les syndicats exigent « la fin des lenteurs administratives, la correction du système de rémunération et le respect du protocole d’accords du 30 avril 2018 ».Et pourtant ces syndicats membres du G7 vont rencontrer à nouveau le gouvernement le 24 février prochain pour, en principe, poursuivre les négociations autour des propositions de l’Etat qui a rallongé son enveloppe à 90 milliards de FCFA. Les syndicalistes souhaitent, eux, un rapprochement des échéances dans le cadre d’exécution des engagements pris.

Suzanne SY / ndarinfo.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *