DETRESSE SUITE A LA FERMETURE DE LA FRONTIÈRE MALIENNE

Frontière malienne : Le cri de détresse des exportateurs maliens et sénégalais

Bloqués depuis plus d’un mois à la frontière malienne, les transporteurs routiers lancent un Sos. En Assemblée générale (AG), ce mercredi, les syndicats des transporteurs routiers des deux pays ont protesté contre la fermeture de la frontière sénégalo-malienne.

« On n’est pas là pour condamner la décision de la CEDEAO mais pour montrer une situation très difficile qu’on est en train de vivre, nous, exportateurs maliens et sénégalais, qui étions en pleine activité », dénonce leur porte-parole, Aboubacar Sagna. Il ajoute que « beaucoup de camions chargés, devaient acheminer leurs marchandises au Mali. Malheureusement, la décision a été prise avec effet immédiat et tous ces gens sont bloqués. »

Ces camionneurs, qui se disent laissés en rade, interpellent l’État du Sénégal. D’autant plus que pestent-ils, cela fait plus d’un mois que cette situation perdure. D’où l’appel lancé aux autorités sénégalaises à user de « diplomatie » pour que « ces camions bloqués puissent traverser la frontière et aller décharger leurs marchandises ».

L’embargo est en vigueur depuis janvier. Les transporteurs ne sont pas les seuls à rouspéter.

Modou Mamoune Tine / senenews.com

Vous aimerez aussi...

11 réponses

  1. Stéphane dit :

    C ‘est sûr le poisson est moins frais maintenant !

  2. Stéphane dit :

    Bientôt ils recevront de la farine à prix coutant livrée par Wagner

  3. Vanbraekel dit :

    Je prends régulièrement la route vers le Mali et … bizarre pleins de camions citerne ( essence ou Gazole) en route vers le mali malin … curieux n’est il pas ???? La denrée nécessaire aux militaires est bien autorisée….

    • Stephane dit :

      Bien vu ,on nage en pleine hypocrisie,, j’ai toujours été contre l ‘exploitation de la vie de nos militaires en Afrique, mais la carotte des primes OPEX motive nos jeunes , ces 5200 soldats seraient plus efficaces a protéger nos frontière , nos forces navales à couler les navires des traitres à la France qui rapatrie par milliers de faux réfugiés

  4. amy dit :

    il me semble bien que les carburants ne sont pas concernés

  5. Marc Rond dit :

    Rapatriez nos petits gars qui sont en Afrique, qui se font tuer pour rien, et que les Africains ne peuvent plus blairer et qu’ils se démerdent (si on peut dire… au sens propre, si on peut dire aussi, comme au sens figuré) et positionnez dans les banlieues pour faire régner l’ordre, le respect et le civisme, ce sera plus utile !

  6. Le chaman dit :

    Les Pétainistes n’ont pas tous disparu, et les brèves de comptoirs qui vont avec,

  7. Stephane dit :

    Le chaman je vous trouve très très méprisant , insultant , vos amis Wagner commencent à déguerpir ,souhaitons que les tafioles de notre ambassade influencées par nos assistés des centres culturels et autres faux représentants consulaires ne souhaitent pas gonfler le torse

    • oyster dit :

      Lorsque qu’un pays donne de l’argent et des vies ,et ,qu’il se fait cracher dans la main en retour ,il doit bien finir un jour à ne plus accepter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :