TER: INVESTISSEMENTS FUTURS

Le Sénégal va faire une commande additionnelle de sept trains auprès de la société Alstom

Le Sénégal va faire une commande additionnelle de sept trains auprès de la société Alstom pour permettre au Train express régional (TER) de desservir l’aéroport international Dakar-Blaise (AIBD) de Diass (ouest), a annoncé, lundi, le président de la République, des propos rapportés par l’agence de presse Sénégalaise.

‘’Le meilleur est à venir, avec l’extension de la ligne jusqu’à l’AIBD, et la commande additionnelle de sept trains, pour porter le total du parc à 22 trains’’, a déclaré Macky Sall.

Il a annoncé cette commande lors de la cérémonie officielle de mise en service du TER, à la gare de Diamniadio, dans le département de Rufisque (ouest).

La Banque africaine de développement (BAD), la Banque islamique de développement (BID) et la France ont promis d’aider l’Etat du Sénégal à réaliser la seconde phase du Train express régional, pour la liaison Diamniadio-AIBD.

La BID, selon Moussa Sylla, qui la représentait à la cérémonie d’inauguration du TER, a déjà approuvé un financement de 76,5 milliards pour la seconde phase.

Elle a contribué au financement de la première phase, Dakar-Diamniadio, avec 197 milliards de francs CFA.

La BAD a apporté une contribution de 196,6 milliards, et l’Agence française de développement 65 milliards.

Quinze trains commandés en 2016 auprès d’Alstom ont permis de fabriquer le TER.

Le coût du train est de 780 milliards de francs CFA, un montant n’incluant pas les taxes et les frais douaniers, dont 76 milliards pour la libération des emprises et 10 milliards pour l’accompagnement de projets sociaux liés à la construction de l’ouvrage, selon des données obtenues auprès de l’Agence pour la promotion des grands travaux de l’Etat.

Le bijou peut transporter 115.000 personnes par jour, selon les estimations des autorités.

laviesenegalaise.com

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. Stéphane dit :

    Banque africaine de développement BAD .Appellation qui trompe son monde

     » La France est l’un des principaux bailleurs de fonds du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD). La France poursuit une politique de développement économique ambitieuse, axée sur le développement des infrastructures, l’intégration régionale et l’appui aux États fragiles « 

  2. Bernard dit :

    A Stéphane: tout ça pour dire que la France subventionne toujours à fond perdu le Sénégal !
    A plus de 60 ans, un homme devrait être adulte. Mais ce n’est pas le cas d’une nation qui continue de vivre aux crochets de La France. Ce n’est pas le Sénégal qu’il faut dire, c’est « Tangy – Macky » !

    • Stéphane dit :

      Une preuve de plus que l ‘on manipule et raconte des mensonges aux Français , non content de voir les travailleurs Français financer et engraisser les associations d  » humanistes  » et leurs cohortes de faux mineurs , de vrais faux homosexuels , de fausses gouines Sénégalaises , de torturés de grand Bassam à Abidjan ou de Boulbinet à Conakry , la dernière invention de notre énarque national qui doit doit prendre la présidence Européenne est de balancer encore et encore l’argent des Francais pour ces peuples de nonchalants qui ne pensent qu’a vider leurs burnes et faire la sieste après s’etre goinfrer d »un plat de riz qu’une de leur pauvresse et malheureuse génitrice se sera décarcasser à faire

  3. lite dit :

    ..@ stéphane; faut convenir que de vous, on retiendra une classe pure et sans pareille.

  4. Le chaman dit :

    C’est pas du Ronsard, mais plutôt du E. Zemour, la diplomatie à l’état brut, façon Erdogan… Et si on peut se moquer des conneries de la plupart des ministres, il y a également, et en grand nombre, des femmes et des hommes inestimables, mais leurs pensées ne sont pas audibles par ces politiciens véreux qui tiennent le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :