L’AÉROPORT DE CAP SKIRRING ROUVERT

Après deux ans de fermeture de l’aéroport : Cap Skirring, future deuxième porte d’entrée aérienne internationale du Sénégal

Près d’un demi-siècle après l’atterrissage du premier vol Air France en 1974, l’aéroport du Cap Skirring vient de subir son premier lifting d’envergure.

Les travaux de réhabilitation et de mises aux normes de la piste flambante neuve viennent de s ‘achever. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, la réception de l’aéroport tout fraichement rénové, va coïncider avec le démarrage de la saison touristique. Une coïncidence qui ne doit rien au hasard. C’était une promesse du nouveau patron des aéroports civils du Sénégal. Un pari risqué pris par Doudou Ka parce que les délais étaient courts, mais au final, une réussite qui relève presque de l’exploit.

Le management du directeur général d’Aibd et la mobilisation exceptionnelle des compétences individuelles et collectives du personnel d’Aibd ont permis la réalisation de l’ensemble du projet de réhabilitation de l’aéroport du Cap Skirring en un temps record. Il y avait derrière ce challenge titanesque, l’impératif catégorique de ne pas compromettre la saison touristique 2022, sous peine de provoquer une véritable catastrophe tant le tourisme pèse lourd dans l’économie de la région.

75 jours et un management quasi militaire pour achever les travaux.

Annoncés le 17 septembre dernier, les travaux ont commencé dans la même semaine et l’aéroport réceptionné le 30 novembre 2021. Il aura fallu exactement 75 jours et une organisation presque militaire pour réussir une telle gageure. Cette prouesse saluée par Doudou Ka n’aurait pas été possible sans l’expertise de la société Eiffage Sénégal «qui grâce à une planification millimétrée et des ouvriers et techniciens qui se sont relayés jours et nuit presque sans interruption a pu gagner cette véritable course contre la montre». Doudou Ka n’a pas oublié de remercier le ministre du Tourisme et des Transports aériens « pour son soutien permanent et son engagement sans faille pour la réalisation de ce projet ».

Un satisfecit a été également adressé « aux populations de Diembering pour leur accueil et leur adhésion totale et sans conditions au projet global de reconstruction et de réhabilitation de l’aéroport de Cap Skirring ».

Dimanche 5 décembre 2021, le premier vol inaugural de la saison touristique 2021-2022 et qui sera opéré par la compagnie Transavia se posera sur le nouveau tarmac de l’aéroport rénové du Cap Skirring avec à son bord, près de 200 touristes. Pour Doudou Ka, nouveau patron des aéroports civils du Sénégal et fils de la Casamance, fils de Cabrousse par sa grand-mère maternelle, «la région Sud ne pouvait terminer l’année sous de meilleurs auspices. Ce sont les premiers coups de pioches de la réalisation de la vision du Président de la République du nouveau système aéroportuaire national qui doit être un miroir du plan Sénégal ».

« Ce sont les premiers coups de pioches de la réalisation de la vision du Président ».

Pour le directeur général de Aibd Sa, « à travers son ambitieux chantier de désenclavement aérien de la Casamance avec 2 compagnies sénégalaises Air Sénégal et Transair, le Chef de l’Etat démontre tout son engagement à accompagner et développer cette volonté d’entreprendre et cet esprit dynamique et entrepreneurial si caractéristiques de la région Sud. »

Et de saluer « la pertinence et la cohérence de la vision du Président de la République, après avoir placé la Casamance comme zone spéciale touristique d’intérêt national a mis en place un grand projet de réhabilitation et de reconstruction de tous les aéroports de la Casamance, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor et Cap Skirring. Sans oublier que le chef de l’État a aussi lancé les travaux d’investissements et d’aménagement des infrastructures touristiques en Casamance avec la Sapco et la Direction des Investissements et Aménagements touristiques, ainsi que les investissements de désenclavement ».

« Bâtir le futur », c’est le slogan D’Aibd.Sa et faire de chaque aéroport sénégalais une vitrine de l’attractivité économique du Sénégal, le plan de vol assigné à Doudou Ka par Macky Sall à travers la stratégie du 1er hub aérien sous régional « horizon 2035 ». Parmi les projets phares, il y a le Centre de maintenance aéronautique, l’Académie internationale des métiers de l’aviation civile, le réseau d’héliports à Toubacouta, à Pointe Sarène et Saint Louis ; le projet de digitalisation des services aéroportuaires et touristiques, la mise en place d’un système de vidéo surveillance, de reconnaissance faciale et d’inspection véhicules et bien sûr le Projet de reconstruction des aéroports du Sénégal communément appelé Pras, un programme de modernisation de la plateforme aéroportuaire, d’une envergure qui n’avait jamais vu le jour au Sénégal.

Deuxième porte d’entrée aérienne internationale du Sénégal.

La réhabilitation de l’aéroport de Cap Skirring par l’Aibd Sa entre dans le cadre de la stratégie hub aérien 2021-2025 approuvé par le président de la République, Macky Sall en avril 2021. Ce sont aussi les tous premiers effets de la décision stratégique du Président de la République d’opérer le 1er juillet dernier à la fusion Aibd-Ads. Dans une deuxième phase, il est prévu la reconstruction de l’aérogare et l’élargissement de la piste. Le Cap Skirring sera alors en pole position pour définitivement s’octroyer le statut de deuxième porte d’entrée aérienne internationale du Sénégal.

Tous ces projets confiés à Aibd.Sa en tant que maître d’ouvrage délégué de l’Etat, font de l’agence dirigée par Doudou Ka, gestionnaire de l’ensemble des aéroports civils du Sénégal, un acteur majeur stratégique et un des principaux piliers de l’économie sénégalaise. Le tourisme Casamançais qui avait été totalement anesthésié par la non-conformité de l’aéroport et par l’épidémie du Coronavirus se prépare à retrouver ses couleurs d’antan. Toute la région du Cap Skirring et les localités environnantes sont mobilisées depuis plusieurs pour l’ouverture officielle et en fanfare de la saison touristique ce dimanche 05 février. «Avec Doudou Ka aux commandes et sur le pont, c’est tout le projet de modernisation du système aéroportuaire sénégalais qui est sur la piste d’envol pour doper l’attractivité économique et touristique de la destination Sénégal », estiment les acteurs.

Libération / dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. oyster dit :

    Super !…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :