AIR SENEGAL: CE SERA BALTIMORE

Air Sénégal remplace Washington par Baltimore

Le lancement la semaine prochaine de la nouvelle liaison de la compagnie aérienne Air Sénégal entre Dakar et New York a vu sa destination finale changer, Baltimore remplaçant Washington-Dulles.

A partir du 2 septembre 2021, la compagnie nationale sénégalaise proposera deux vols par semaine entre sa base à Dakar-Blaise-Diagne et les aéroports de New York-JFK puis Baltimore/Washington Thurgood Marshall, opérés en Airbus A330-900 pouvant accueillir 32 passagers en classe Affaires, 21 en Premium et 237 en Economie (le 9H-SZN pris en wet lease chez Air Malta). Les départs sont programmés jeudi et dimanche à 1h30 pour arriver à 6h00 à New York, en repartir à 8h30 et se poser à 10h00 à Baltimore ; les vols retour quitteront le Maryland à 20h25 puis la « Grosse Pomme » à 23h55 pour atterrir le lendemain à 12h25.

Air Sénégal sera en concurrence directe avec Delta Air Lines sur cette route annoncée en novembre 2019 dans le cadre du lancement du « hub de Dakar » (quand South African Airways avait abandonné son Johannesburg – Dakar – Washington). Selon la demande d’autorisation déposée en février sur le site du DoT, elle espère accueillir 42.224 passagers durant la première année d’opérations, soit un coefficient d’occupation moyen de 70%.

La compagnie sénégalaise souligne dans un communiqué que l’aéroport BWI « offre les avantages suivants aux passagers d’Air Sénégal : proximité avec les lieux de résidence de la majorité de la diaspora ouest-africaine dans la zone Washington /Baltimore, distance similaire du centre-ville de Washington DC (25 miles) à celle de l’aéroport Dulles, service de train express disponible de l’aéroport BWI à la gare Union de Washington DC, station Amtrak disponible sur place à l’aéroport BWI offrant des liaisons vers de nombreuses villes, et hub de Southwest Airlines offrant une franchise de bagages gratuite de 2 pièces pour tous les passagers nationaux ».

Cette première route transatlantique porte à sept le nombre de nouvelles destinations lancées cette année, après Milan, Lyon, Cotonou, Douala et Libreville. Elle offre une « connectivité bidirectionnelle pratique via Dakar vers Abidjan (ABJ), Bamako (BKO), Conakry (CKY), Banjul (BJL), Ziguinchor (ZIG), Nouakchott (NKC) et Freetown (FNA) ».

air-journal.com

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. oyster dit :

    Sept nouvelles destinations avec combien d’avions ?

    • Ndiaye dit :

      avec 8 nouveaux airbus a220-neo en livraison imminente.
      Eh oui, finit la rigolade.
      Ethiopian vous etes averti, on arrivera sous peu dans la cour des grands d’Afrique

      • Ivan dit :

        Il est vrai que si l’on regarde la taille moyenne d’un homme sénégalais, c’est 1,74m et celle d’un homme éthiopien, c’est 1,68m. Le Sénégal est déjà dans la cour des grands en Afrique question taille.

  2. Stephane dit :

    c’est Baltimort

  3. Yvesbzh dit :

    A se tordre de rire
    Ils pensaient imposer leur choix aux Américains

  4. Ndiaye dit :

    On prend acte.
    Désormais le vol d’América Airlines à destination de Dakar, devra atterir au nouvel aeroport de Kaolack

  5. Le chaman dit :

    Comme quoi il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué !
    Voir l’article plus bas pour nous annoncer que la vente des billets pour Washington était un immense succès.
    Inutile d’en rajouter.

  6. Yvesbzh dit :

    Quid du remboursement des billets Dakar/Washington ??😰💰

  7. Tiocan dit :

    Vol Baltimore Dakar pour permettre à M Akon d’admirer l’état d’avancement de son projet pharaonique ? Tout cela quand les poules auront des dents.

    • Stephane dit :

      Vous avez raison Akon a pris beaucoup de  » caillasse avec Lady Gaga  » et certainement aussi avec son talent sa mégalomanie le poussait à créer une cité du futur au Sénégal mais je pense qu’il a compris que la mare aux caïmans du showbiz Américain était moins dangereuse pour son portefeuille que les dizaines de crevards Sénégalais qu’il a certainement fréquentés et pour lesquels il se sentait redevable mais devant la bande de peaux de colle qui zieutaient avec gourmandise sur les milliards qu’il serait susceptible de leur confier ,dans un sursaut de lucidité il semblerait qu’il abandonne son projet Mbodiène , ouf ! Tant mieux .Du coup il me devient très très sympathique

  8. Ivan dit :

    Une fois les petits détails réglés, respect des horaires, vols annulés sans prévenir les passagers, service client qui répond, remboursement des vols annulés, on pourra considérer Air Sénégal comme une compagnie aérienne. Actuellement, c’est une entreprise qui fait des annonces, achète ou loue des avions, mais ne sait pas gérer des passagers. Après tant de déboires, cela va être dur de trouver des clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :