COVID EN BAISSE, TRANSPORTS EN HAUSSE

Transport public : les cas de la Covid-19 en baisse, Sénégal Dem Dikk reprend service

Dakar Dem Dikk a repris les dessertes interurbaines depuis ce lundi 23 août, alors qu’elles étaient suspendues à cause de la recrudescence de la pandémie de Covid-19 depuis le 17 juillet.

Transport public : les cas de la Covid-19 en baisse, Sénégal Dem Dikk reprend service
D’après RFI, maintenant que les nouveaux cas de Covid-19 sont moins nombreux, la compagnie publique a décidé de rouvrir les lignes vers l’intérieur du pays au plus grand soulagement des voyageurs. Le Sénégal recensait près de 1 000 nouveaux cas de Covid-19 quotidiens au début du mois d’août, il en compte désormais une centaine par jour.

Au terminus Liberté 5 de Dakar Dem Dikk, les billetteries pour les trajets interurbains ont rouvert tôt samedi matin. Depuis, les voyageurs n’arrêtent pas d’affluer. C’est le cas de Ibrahima Thiam, qui travaille à Dakar mais dont toute la famille habite à Kaolack, à plus de 200 kilomètres.

Il va enfin pouvoir y retourner pour les vacances : « Lorsqu’ils ont arrêté de faire les trajets, c’était un peu compliqué pour nous. On pouvait rentrer, mais dans des conditions vraiment difficiles, parce que les autres compagnies de transport c’est un peu compliqué, parfois elles ne respectent pas l’heure … c’est vraiment un soulagement ».

Si les autres liaisons de bus et taxis continuaient à circuler, la société avait suspendu les trajets inter-régions juste avant la tabaski, face à la recrudescence de la pandémie.
La reprise est alors un soulagement pour Cheikh Tidiane Fall, qui fait des allers-retours toutes les semaines entre Fatick et Dakar : « Depuis que ça s’est arrêté, on a eu des difficultés pour rallier Dakar-Fatick. Je prenais des taxis, et ça me coûtait cher, il fallait que j’aille jusqu’à Cambérène pour prendre les taxis dans la banlieue. Il fallait que je me lève tôt pour arriver tôt à Fatick, avec les bus Dem Dikk on a moins de problèmes. »
RFI/leral.net

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *