VIVE LA REINE DE SIPO !

La ’’Reine’’ de Sipo honorée pour sa contribution à la promotion touristique de l’île

Un hommage a été rendu, samedi à Fatou Mané, la ’’Reine’’ nonagénaire de Sipo, une des îles du Saloum qu’elle a contribuée à bâtir la renommée auprès de touristes du monde.
Le point d’orgue de cet hommage a été l’inauguration d’un nouvel espace d’accueil d’un coût de construction de 8 millions de francs Cfa devant permettre à la dame de 95 ans de recevoir ses hôtes dans de meilleures conditions, a-t-on appris lors de la cérémonie.
Elle avait auparavant été faite citoyenne d’honneur lors de cette manifestation organisée par l’ l’Agence sénégalaise de la promotion touristique (ASPT) et l’association ’’Pensées d’Ailleurs’’ et marquée par l’intronisation de la Reine de Sipo sur fond de danses traditionnelles et d’exécution de rites symbolisant la richesse culturelle de l’île.
’’Sa majesté est une nonagénaire pétrie des qualités qu’elle partage avec la nouvelle génération. Ayant vécu avec les anciens, elle est un symbole du legs des aînés’’, a souligné, le préfet de la commune de Toubacouta, Amath Cheikhou Ly, à l’occasion de la cérémonie.
‘’A travers la personne de la reine de Sipo, on peut découvrir les valeurs cardinales caractérisant la société sénégalaise. L’île de Sipo doit sa réputation à cette reine qui distribue sa joie de vivre et ses prières à tous les visiteurs’’, a assuré le chef de l’exécutif départemental.
Il a assuré que cet événement allait permettre de faire encore plus la promotion du Delta du Saloum déjà inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Pour sa part, le secrétaire général de l’ASPT, Mamadou Diallo, a souligné que cette journée sera marquée dans les annales de l’histoire du tourisme au Sénégal et particulièrement des îles du Saloum, dans la mesure où, elle a permis de consacrer la valorisation en terme qualitatif, du site de Sipo, et surtout de sa reine dont le nom a fini de faire le tour du monde.
Il a soutenu qu’au-delà de la reine, il y avait un potentiel énorme à exploiter. ‘’Le jalon qui vient d’être jeté, permet d’accompagner les acteurs dans l’amélioration des produits et leur commercialisation’’, a-t-il dit.
’’Renforcé le site, au-delà de ce qui vient d’être fait, c’est l’amélioration de la qualité du produit. Autant l’Etat pose le pont d’une politique, que la structure assure la promotion et la visibilité, autant les acteurs et les populations aussi doivent se l’approprier’’, a-t-il estimé.
M. Diallo a rappelé que le rôle des acteurs était non seulement de faire la promotion du tourisme mais aussi de veiller à la qualité des produits.
’’A la suite de visite que nous effectuons ici, nous nous sommes rendu compte que nous devions améliorer le cadre de vie de la reine, en lui construisant un espace d’accueil’’, a quant à elle, indiqué, la présidente de l’association Pensée d’ailleurs, Awa Sow.
Elle a souligné la nécessité de travailler dans la dynamique de toute activité liée au renforcement de la promotion de la destination Sénégal dans sa globalité et en particulier dans les îles du Saloum.
’’Nous devons compter sur nos propres produits en termes de tourisme et de marché afin de permettre aux sénégalais de découvrir leur site touristique’’, a-t-elle laissé entendre.
’’Je demande que l’on classe cette reine parmi les trésors humains vivants comme on l’a fait pour les autres’’, a de son côté, plaidé, le président du centre d’interprétation culturelle, Mahécor Diouf.
Il a reconnu que la promotion du Saloum ne pouvait pas se faire, sans la reine de Sipo, encore moins le kancoura.
’’Cette reine a toujours pratiqué ces rites de fécondité et ce patrimoine-là a été inscrit sur la liste représentatif du patrimoine culturel immatériel, c’est pour dire que cette femme reste un vrai trésor’’, a-t-il ajouté.
’’Le nom de Sipo est lié intimement à notre mère, au-delà du charisme et du pouvoir sacré, elle assure avec sûreté le mariage fécond de trois cultures au sein de l’île notamment le mandingue, le diola et le sérère’’, a pour sa part, précisé, le secrétaire général du Syndicat d’initiative pour la promotion du tourisme, Baba Ndaw.
Il s’est par ailleurs félicité de savoir que la particularité de l’île de Sipo, enrichie tous les jours les destinations vers le Saloum.
AMN/AKS/APS

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    Il en pense quoi le roi du suppo du fond de son palais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :