LA FORÊT OLYMPIQUE

Une « forêt olympique » au Mali et au Sénégal

Le Comité international olympique (CIO) a exposé aujourd’hui les détails de son projet de « forêt olympique » au Mali et au Sénégal, forêt qu’il s’est engagé à planter dans le cadre de sa stratégie visant à devenir une organisation à contribution positive pour le climat.
Le projet de « forêt olympique » fera partie de la Grande Muraille verte, une initiative qui a pour ambition de restaurer les écosystèmes dégradés dans la région du Sahel en Afrique. Quelque 355 000 arbres indigènes seront ainsi plantés dans près de 90 villages du Mali et du Sénégal – hôte des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Dakar 2026 – sur une superficie totale de 2 120 hectares environ.
Outre les arbres qui seront plantés, la forêt olympique améliorera la sécurité alimentaire et économique des communautés locales. Le CIO travaillera main dans la main avec ces communautés afin que la forêt olympique apporte de nombreux bienfaits sur les plans social, économique et environnemental dans une région où la sécheresse et les inondations sont en hausse, entraînant ainsi une dégradation constante des terres et des cultures.
Cette forêt devrait absorber 200 000 tonnes d’équivalent CO2 (t CO2e), ce qui est supérieur aux émissions projetées du CIO pour la période 2021-2024 et équivaut aux émissions de quelque 32 000 vols Genève-Tokyo aller-retour.
« La forêt olympique aidera les communautés maliennes et sénégalaises en renforçant leur résilience face aux effets du changement climatique, en améliorant leur sécurité alimentaire et en multipliant leurs sources de revenus ; elle aidera également le CIO à devenir une organisation à contribution positive pour le climat d’ici 2024. Le Mouvement olympique a pour ambition de bâtir un monde meilleur par le sport ; la forêt olympique est une parfaite illustration de cette aspiration. » a déclaré le président du CIO, Thomas Bach.
https://olympics.com/fr/
https://www.au-senegal.com/une-foret-olympique-au-mali-et-au-senegal,16082.html

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Stephane dit :

    Quelle magifique combine !

  2. Stephane dit :

    Pardonnez-moi Magnifique

  3. issa gibb dit :

    D’un côté, ils laissent faire à outrance la déforestation des forêts primaires de la Casamance ??? Sans broncher !
    Et de l’autre, ils viennent te raconter qu’ils vont créer une « Forêt Olympique », nouvel projet de plantation d’arbres aux frontières du Mali-Sénégal ???
    Encore un projet qui sent la magouille qui n’arrivera jamais à terme, en plus dans le projet insensé et utopique de la Grande Muraille Verte qui est au point mort depuis des années…
    Le CIO ferait mieux de casser son pognon pour s’occuper de la réfection des stades au Sénégal pour les Jeux Olympiques de la Jeunesse programmés en 2016 au Sénégal, alors que le scandale sur l’état des stades au Sénégal vient d’éclater avec l’accusation du footballeur Sadio Mané, si ils veulent que ces Jeux soient une réussite en 2016…
    Encore des connards de bureaucrates qui font du zèle et qui vont dépenser du fric sans résultats à la fin :
    Ils ferait mieux de l’employer à la dénonciation de la déforestation de la Casamance et à la réfection des stades Sénégalais…
    Plus cons inconscients, tu meurs ! Quand on sait où finit le pognon de tels projets au Sénégal…
    Cela me rappelle, la visite incroyable et rapide de Lionel Messi à Saly, avec un dirigeant qatari, le maire Grosse Geye de Saly et Youssou Ndour encore ministre du Tourisme & des Loisiers en 2012, avec la promesse d’un don de 10 000 moustiquaires en faveur des familles les plus défavorisées pour lutter contre la malaria… => Au final, c’est pas plus de 1.000 moustiquaires qui sont arrivées au Sénégal et que les pontes nantis se sont immédiatement octroyés pour eux, leurs gosses et leurs familles … Les 9.000 autres moustiquaires promises aux familles défavorisées pour se protéger de la malaria, ils les attendent encore ??? Comme pour la distribution des sacs de riz du gouvernement pour cause de Covid19 qui sont allés préférentiellement aux copains Apéristes et aux marabouts confrériques déjà blindés, mais surtout pas aux familles pauvres sénégalaises qui les attendent encore, aussi
    Entre effet d’annonce, corruption, détournements et la réalité sur le terrain… Ici, Sénégal !
    « Tout pour ma gueule, Rien pour le peuple » à remplacer la devise  » Un Pays, un But, Une Foi » et çà depuis bien trop longtemps… Ya-pas-photo ou In chà Allah !

  4. Yvesbzh dit :

    Déjà , achevez la France de muraille verte !!!!
    Pipeau +pipeau encore du pipeau et des détournements à la pelle
    Dans tout nouveau projet y a bon …

  5. Stephane dit :

    Confisquer les camions transportant le bois semble compliquer au Sénégal, combien de centaines de millions € évaporés entre la Star libano sénégalaise qui remplit ses comptes en banques et toutes ses bonnes ames qui soudainement s ‘interressent a la reforestation du Sénégalaise

  6. oyster dit :

    Le joueur de pipo est de retour ,il connait la musique …
    Pourquoi changer puisque cela fonctionne ainsi !…
    Le jour ou le couvercle de la marmite devrait sauter
    ils joueront  » courage fuyons  » ???

  7. Bernard dit :

    Entre le Gros Patapouf et ses sbires et les escrocs du CIO = quel requin va bouffer l’autre ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :