« ALIMENTERRE »

Festival « AlimenTerre », la 4e édition à Dakar à partir de lundi

La 4e édition du Festival « AlimenTerre » se tiendra à Dakar, à partir de lundi, dans le cadre de la 21e édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (FIARA), a-t-on appris des organisateurs.
La manifestation qui se poursuivra jusqu’au 4 juin prochain, va porter sur le thème : « Comment relever le défi du consommer local au Sénégal ? », précise un communiqué transmis à l’APS.
Selon le communiqué, « l’objectif principal du Festival Alimenterre, 4e édition du genre, est de contribuer au développement d’une citoyenneté internationale engagée dans la promotion d’un système agroalimentaire plus juste et plus durable ».
Pour ce faire, les organisateurs misent sur « le partage et la mise en débat des initiatives prises par des agriculteurs familiaux en vue d’améliorer la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté en milieu rural au Sénégal ».
Le Festival « AlimenTerre Sénégal 2021 » va se dérouler « en deux grands moments forts que sont la FIARA dans la période du 31 mai au 10 juin 2021 et la phase de décentralisation qui se tiendra du 15 octobre au 30 novembre 2021 dans les régions de Kaolack, Ziguinchor, Ngaye Mékhé (Thiès), Louga, Saint-Louis, Ross-Béthio et Podor, en partenariat avec SOS FAIM Belgique, ONG active dans le soutien à l’agriculture paysanne et familiale au Sud ».
Le communiqué ajoute que le Festival « intervient dans un contexte mondial ou près d’un milliard de personnes souffrent de faim’’, situation qui « est la conséquence d’une mauvaise politique alimentaire mise en œuvre par les États ».
Le Festival « met en avant la place des agriculteurs et des producteurs tout comme leurs différentes organisations » et « met à la disposition des populations un espace de débats où tous les problèmes de promotion de l’agriculture familiale vont être soulevés afin de trouver des voies et des moyens de mise en pratique de modèles agricoles sains et durables pour les exploitations familiales ».
À travers des projections de films, « le Festival entend non seulement mettre en évidence les désordres alimentaires mondiaux, mais propose aussi une découverte de pistes d’actions concrètes vers un système agroalimentaire plus juste et plus durable qui repose sur les spécificités culturelles dans les terroirs », indique le communiqué.
Le Festival « AlimenTerre » prévoit des séances cinématographiques où les films sélectionnés seront diffusés.
Des panels scientifiques avec des débats participatifs (à bâtons rompus) qui suivent les projections devraient favoriser l’échange et inciter « à une réappropriation des bonnes pratiques agricoles par les producteurs ».
« Il va permettre aussi de renforcer la citoyenneté alimentaire chez les populations grâce à la consommation des produits agricoles locaux », sans compter que le Festival « sera une occasion de faire découvrir aux participants les cultures paysannes à travers des activités culturelles : chants, danses et contes traditionnels de différentes régions ».
« Ces activités seront une opportunité supplémentaire de mettre sur scène (en avant) les leaders des associations, des producteurs et de la Société Civile en particulier les femmes rurales. Elles permettront également de promouvoir le monde rural dans son ensemble auprès du grand public sénégalais’’, apprend-on des organisateurs, parmi lesquels le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR).
Cicodev Africa, l’ambassade de France au Sénégal, l’Institut français au Sénégal, Wallonie-Bruxelles International Belgique, Biovision Africa Trust, le Groupe Dialogue Social et Politique, l’AF, CFSI, le ministère de l’Élevage et des Productions animales (MEPA) du Sénégal, ainsi que l’ONG Oxfam, sont aussi parties prenantes de ce Festival.
BK/APS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *