LE TER SUR LES RAILS EN NOVEMBRE 2021

Macky Sall instruit la mise en service du Train express régional pour novembre au plus tard

En 2017, le Sénégal entamait les travaux de construction du Train express régional (TER) qui va desservir Dakar. Projet phare du gouvernement de Macky Sall, le TER va constituer l’épine dorsale du transport dans la capitale sénégalaise, une ville en expansion de plus de 3 millions d’habitants.
Au Sénégal, la première phase du Train express régional devrait entrer en service d’ici le quatrième trimestre. C’est en tout cas l’objectif fixé par le chef de l’Etat. Au cours du Conseil des ministres du mercredi 5 mai, le président Macky Sall « a demandé au ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement de veiller à la levée de toutes les contraintes liées à l’exploitation commerciale du TER, au plus tard en novembre 2021 », indique le communiqué final des travaux.
Cette première section de 36 km relie le centre de Dakar à la ville nouvelle dédiée aux affaires de Diamniadio, en 35 minutes, en traversant toute la grande banlieue de la capitale. Un second tronçon de 18 km partira de Diamniadio vers l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD).
A ce jour, les deux voies ferrées aller et retour Dakar-Diamniadio sont terminées, réalisées par le français Eiffage, le turc Yapi Merkezi et le sénégalais CSE. Toutes les rames du train, fabriquées par Alstom, ont été réceptionnées.
D’une capacité de transport de 115 000 voyageurs par jour, le TER va jouer un rôle crucial dans la décongestion de Dakar qui devrait compter 5 millions d’habitants à l’horizon 2030. La capitale abrite 25 % de la population totale du pays, 50 % de sa population urbaine et 87 % des emplois permanents.
La première phase du projet est financée par la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement, l’Agence française de développement, le Trésor français et le Sénégal pour un montant total d’environ 1 milliard d’euros. On parle ici du tout premier projet ferroviaire du Sénégal indépendant après la ligne Dakar-Rufisque construite en 1883.
Romuald Ngueyap/agenceecofin.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *