96% DES ENTREPRISES AFFECTÉES PAR LA COVID

Au Sénégal, 96% des entreprises industrielles ont été affectées par la Covid-19

Selon l’ANSD, la Covid-19 a négativement impacté 96% des sociétés industrielles sénégalaises. Dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale, la structure recommande une ouverture aux marchés extérieurs et appelle la CEDEAO et l’UEMOA à vulgariser l’aide aux entreprises.
L’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), en collaboration avec la Direction du redéploiement industriel (DRI) et le ministère du Développement industriel et des Petites et moyennes industries (MDIPMI), a publié une enquête sur l’impact de la Covid-19 sur l’industrie au Sénégal. Le rapport intitulé Enquête Covid-19 Industrie (ECI) vise à aider le gouvernement dans la mise en œuvre du Programme de résilience économique et sociale (PRES), d’un budget de 1 000 milliards FCFA, pour stopper l’impact socioéconomique de la maladie.
L’étude s’est basée sur plusieurs aspects, à savoir les approvisionnements en matières premières, les acquisitions de biens et d’équipements, les productions, les parts de marché, les chiffres d’affaires ainsi que les investissements. Au total, un échantillon de 125 entreprises du secteur industriel a été utilisé pour mener l’enquête. Les propriétaires d’entreprises déclarent que la crise sanitaire a eu un impact majoritairement négatif sur leurs activités. 96% de ceux interrogés ont affirmé avoir été affectés par la Covid-19, et 70% considèrent que leur activité s’est dégradée de plus de 25%.
La majorité des établissements de transformation déclarent que les différentes activités ont été freinées ou interrompues par la crise. Près de la moitié affirment que la crise sanitaire a affecté leurs emplois permanents. Les principales conséquences évoquées sont relatives à la baisse des commandes, aux problèmes de trésorerie, aux rapports d’investissements, à la rupture des stocks et aux retards de livraisons, aux difficultés d’approvisionnement en matières premières, à la perte de compétitivité et à la hausse des coûts d’exploitation.
Pour mieux aider les sociétés industrielles à se relever de la Covid-19, l’ANSD propose d’intensifier et d’étendre les mesures d’accompagnement à tous les sous-secteurs d’activités industrielles, et d’orienter les productions des entreprises manufacturières vers le marché extérieur. En outre, l’agence recommande à la CEDEAO et à l’UEMOA de vulgariser leurs mécanismes communautaires auprès des entreprises.
Aïsha Moyouzame/agenceecofin.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *