QUI SONT CES CÉLIBATAIRES ?

30% de femmes célibataires contre 61% chez les hommes

Au Sénégal, la répartition selon l’état matrimonial montre que 30 % des femmes sont célibataires contre 61 % chez les hommes, selon une enquête de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), réalisée entre avril et décembre 2019, sur un échantillon de 4 708 ménages (1 848 en milieu urbain et 2 860 en milieu rural).
Selon le document, cet écart peut provenir, en partie, « d’un âge d’entrée en première union plus tardif chez les hommes que chez les femmes. Environ les deux tiers des femmes étaient mariées contre 38 % des hommes ».
Les résultats, selon la répartition spatiale de la population montrent qu’environ « la moitié des femmes (51 %) et des hommes (49 %) vivent en milieu rural ». La grande région Ouest (Tamba) abrite plus du tiers des femmes (38 %) et plus de deux hommes sur cinq (42 %). La grande région Nord (Saint-Louis) enregistre la plus faible proportion de personnes enquêtées (16 % des femmes et 14 % des hommes).
Par ailleurs, la répartition de la population selon l’ethnie fait apparaître trois grands groupes : le Wolof (40 % des femmes et 39 % des hommes), le Poular (respectivement 28 % et 26 %) et le Sereres (15 % des femmes et 18 % des hommes). Puis viennent les Mandingues et les Diolas et ensuite les Soninkés. Les autres groupes ethniques et les non Sénégalais représentent 5 % des femmes et 6 % des hommes.
En outre, on constate que globalement, les hommes sont plus instruits que les femmes. En effet, les proportions d’enquêtées qui n’ont aucun niveau d’instruction sont nettement plus élevées chez les femmes que chez les hommes (47 % contre 35 %). Le niveau moyen/secondaire ou plus a été atteint par 32 % des femmes et 41 % des hommes.
Le rapport note que la population sénégalaise est une population jeune, 41 % des femmes et 46% des hommes ayant moins de 25 ans; 57 % des femmes et 60 % des hommes étant âgés de moins de 30 ans. En revanche, dans les groupes d’âges de 40-44 ans et 45-49 ans, les différentes proportions sont inférieures à 10 %. Les Sénégalais sont, en grande majorité, de religion musulmane. Seulement, 3 % des femmes ou des hommes sont de religion chrétienne.
Notons que l’Enquête Démographique et de Santé Continue (EDS-Continue) de 2019 a été exécutée par l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) en collaboration avec le ministère de la Santé et l’Action sociale (MSAS). Elle a été réalisée avec l’appui financier du Gouvernement du Sénégal, l’Agence des États-Unis pour le Développement international (USAID), la Cellule de Lutte contre la Malnutrition (CLM), la Banque Mondiale, le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), ONU Femmes, Helen Keller International (HKI) et Nutrition International.
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *