UN PAYS SANS PRIORITÉS

Linguère : Au poste de santé de Diagali, les femmes accouchent sous des lampes torches, faute d’électricité

A Linguère, le poste de santé de Diagali, une localité située dans la commune de Barkedji souffre énormément de l’absence d’électricité.
En effet, cette structure sanitaire qui polarise une vingtaine de villages rencontre d’énormes difficultés lors des accouchements. « A défaut d’électricité, nous utilisons des lampes torches pour assister les accouchements pendant la nuit », a fait savoir Bity Diop, sage-femme au poste de santé précité.
Pour conserver les vaccins, le personnel soignant est obligé d’acheter de la glace à Barkedji ou à Linguère, renchérit madame Diop. Le poste de santé de Diagali dispose d’un système solaire peu performant incapable de répondre aux besoins du personnel traitant. Pour évacuer les malades vers Linguère ou Barkedji, les villageois faisaient recours aux charrettes ou à des taxis brousse.
Mais grâce à la générosité d’un fils de Barkedji, le poste de santé de Diagali a pu être doté hier samedi 10 octobre d’une ambulance. Et ce, au grand bonheur des populations qui avaient presque fini de déserter cette structure sanitaire faute de moyens de transport d’urgence.
Lamine Ndiaye/seneweb.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephane dit :

    A l’image du pays, gestion catastrophique à tous les étages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :