LE TOURISME ENCORE EN QUESTION

Journée mondiale du tourisme : Des acteurs plaident pour la suppression de la saisonnalité

Le Sénégal a développé une industrie touristique centrée et dominée par le tourisme balnéaire. Malgré une offre très riche et variée, le tourisme stagne et enregistre une perte de croissance. Depuis quelques années, l’Etat œuvre pour la relance du secteur.
Cependant, certains acteurs peinent encore à tirer leur épingle du jeu. Avec divers attraits naturels, géographiques, climatiques et humains : la Téranga symbolise l’hospitalité légendaire. Mais pour le réseau des artisans et acteurs touristiques de Saly (Raats), cela n’est pas suffissant. Car, pour les membres du Ratts »on ne peut pas parler de tourisme sans propreté ».
C’est ainsi que pour la célèbration de la journée mondiale du tourisme, le Raats a investi l’espace littoral de Saly pour que l’état répulsif des plages passe à un état attractif.
»Nettoyons : le tourisme a besoin de propreté. Il faut que nous travaillons main dans la main pour que les touristes reviennent. Pour cela, il faut que l’on s’organise », a assuré Ibra Thiam, le président, chargé de la communication du réseau.
Désormais, le Raats se veut un réservoir de richesses capable de répondre à une mise en tourisme du territoire.
Ainsi, le maintien de l’économie touristique nécessite la mise en place d’une autre forme de tourisme pour relancer l’activité et la rééquilibrer à l’échelle du pays à travers la mise en œuvre d’une nouvelle politique d’aménagement de l’espace touristique.
C’est d’ailleurs dans ce cadre que le Raats invite l’Etat du Sénégal à étendre l’activité touristique sur toute l’année et non la confiner uniquement à une saisonalité.
»On parle souvent de deux saisons : la haute et la basse saisons. Il serait bon aujourd’hui qu’on travaille pour dépasser le systéme de basse saison. Nous l’avons toujours dit, si aujourd’hui l’Etat faisait la promotion vers d’autres pays autres que la France, la Belgique, il n’y aura plus deux saisons. Les Espagnols venaient en masse en basse saison. On devrait développer ce systéme pour que le pays ne connaisse plus le systéme de basse saison », plaide Ibra Thiam.
Selon lui, le pays dispose de potentialités naturelles aussi diverses. Ainsi, il est nécessaire de rééquilibrer l’activité. En réaménagerant l’offre touristique et permettre aux touristes de venir toute l’année au Sénégal.
Assane SEYE-Senegal7

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    TOUT LE MONDE SAIT CE QU’IL FAUDRAIT FAIRE POUR ESPÉRER UNE LÉGÈRE AMÉLIORATION DU TOURISME
    ALORS POURQUOI TOUT CES ARTICLES A LA CON ,QUI NE SERVENT À RIEN ?
    SI CE N’EST QUE DE RESSASSER SANS CESSE LA MÊME CHOSE
    N’Y À T’IL PAS UN POLITIQUE, UN DÉCISIONNAIRE ,QUI CONSULTE CE SITE SOIT DISANT RASCISTE ET ANTI SÉNÉGALAIS, ET QUI ACCEPTE DE VOIR LA VÉRITÉ EN FACE ET D’AGIR……..
    LA POLITIQUE ANTI BLANC PRATIQUÉE ICI NE SERT PAS LE TOURISME AU CONTRAIRE,ON EN A BESOIN ,C’EST UNE NÉCESSITÉ ÉCONOMIQUE
    ALORS AU DIABLE LES RESSENTIMENTS ET AUTRE

  2. Benjamin dit :

    Je te suis dans ce que tu écris Yvesbzh mais une notion reste sur cet état de fait : qui dit tourisme dit congés et il reste vrai qu’il est possible de venir en « sport de plage » au mois de janvier au Sénégal. La vraie question est : à quel prix ? et aussi avec quels documents pour, aujourd’hui, passer les frontières ?

  3. balou3849 dit :

    Avant de faire la promotion pour le tourisme, commencer par baisser les taxes, et arrêter de raconter des conneries, comment pouvez vous avoir des touristes alors que les frontières sont fermées ?

  4. boissel dit :

    Pour attiré les touristes nettoyage des rue déjà redonné le trottoir au personnes bouché les trous même provisoire pendant la saison des pluie louer un tracto pelle pour enlevé le sable de la route ( fait en une journée) au lieu de mettre 4 gars et une brouette !!! ect….. on marche sur la tête bon pour l’instant le tourisme mort a cause du corona !!!! Et puis et puis les prix des billets d’avion oui!!!! On à un marseille tokyo pour 520 allé et retour moins cher qu’un marseille dakar ……..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :