300 SOLDATS POSITIFS AU COVID

Mission de la Cedeao : 300 soldats sénégalais testés positifs à la covid-19

Dans le cadre de la mission de la Cedeao en Gambie, 300 soldats sénégalais parmi les 600 éléments sont testés positifs à la covid-19. Il s’agit du 3eme contingent sénégalais qui était en Gambie. Ces soldats arrivés le 02 septembre sur le territoire sénégalais sont bloqués au niveau de Toubacouta pour des tests, informe Kritik
Pour rappel ces soldats sont partis pour la stabilité de la paix après les élections présidentielles remportés par le candidat Adama Barrow. Mais à la suite de la proclamation des résultats le président sortant, Yahya Djammeh avait confisqué le pouvoir. Alors la Cedeao avait sollicité le départ de l’ex président par une médiation avant que les soldats n’envahissent la capitale.
senenews.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. issa gibb dit :

    Donc, ces 300 soldats Sénégalais se sont fait contaminés en Gambie… Pour être plus clair !
    Par contre, on peut se demander ce que ces soldats Sénégalais foutaient encore en Gambie, depuis ???
    Car les élections présidentielles gambiennes sont terminés depuis longtemps en Gambie…
    L’ex-président Yaya Jammeh est parti avec la caisse du Trésor Gambien en Guinée Equatoriale qui refuse de l’extrader à la Cours International de Justice à La Haye pour ses crimes commis pendant sa dictature…
    Le nouveau Président Gambien Adama Barrow est bien en poste et se remplit les poches en étant complice des mafias chinoises responsables de la déforestation de la Casamance, en laissant passer les camions de bois rares par la Gambie vers le port de Banjul, pour être embarquer pour la Chine…
    Et qu’en plus, le Gambie est un pays indépendant,
    avec une armée et une police très puissantes sous Jammeh ???
    Ces soldats Sénégalais n’avaient rien à foutre en Gambie :
    Ils auraient mieux fait d’être stationnés en Casamance , à protéger les forêts…
    A part çà, le Coronavirus ne touche pas l’Afrique ????????

  2. Jean artamonow dit :

    Dans une mission Ecowas….

    • issa gibb dit :

      Merci pour l’info, monsieur Jean ! Et après recherche pour m’instruire…
      ECOWAS : Military Intervention in the Gambia, en abrégé ECOMING
      Nom de code : Opération de restauration de la démocratie
      Après l’élection d’Adama Barrow en Gambie, le 1er décembre 2016
      Après le refus de Yaya Jammeh de céder le pouvoir, le 9 décembre 2016
      Après le serment d’Adama Barrow à l’ambassade gambienne au Sénégal, le 19 janvier 2017
      Le même jour, le 19 janvier 2017, la résolution 2.337 du Conseil de Sécurité des Nations Unies permet à la CEDEAO de mettre sur pied, une armée Africaine appelée ECOMIG composée de troupes des armées du Sénégal, du Nigéria, du Ghana, du Mali et du Togo pour chasser Yaya Jammeh du pouvoir…
      Des avions de guerre nigérians survolent la Gambie et le navire de guerre nigérian NNS Unity est déployé vers les côtes gambiennes, tandis que les soldats de la Mission ECOMIG rentrent en Gambie, sans rencontrer de résistance, ni de la police gambienne, ni de l’armée car le général Ousman Badjie, commandant en chef de l’armée gambienne a déclaré qu’il n’ordonnerait pas de résister aux troupes Africaines de la ECOMIG…

      Après le départ du dictateur Yaya Jammeh en exil en Guinée Equatoriale, les troupes de L’ECOMIG sont restées en Gambie aux titres de contrôler les points stratégiques, de sécuriser le pays et de faciliter la prise de fonction du président élu Adama Barow en Gambie….
      Le Tout financé par :
      Une première contribution de l’Union €uropéenne (U.E) a la Mission ECOMIG à hauteur de 2 millions 300 000 €uros au titre du mécanisme de réaction rapide pour une durée du 19 janvier 2017 au 20 mai 2017…
      Et une seconde contribution de l’U.E, à la Mission rebaptisée entretemps MICEGA ( Mission de la CEDEAO en Gambie) d’un montant de 7 millions 466 903 €uros au titre des opérations de soutien à la paix en Gambie pour une durée du 7 juin 2017 au 20 mai 2018, avec la possibilité de faire une demande de prolongation…

      Je repose ma question :
      Que foutaient des soldats Sénégalais en Gambie en 2020, pour attraper le Covid19 ???
      Ils ont été prolongé avec la MICEGA, 2 ans de plus en Gambie, de 2018 à 2020 ???
      Pour chopper le Coronavirus avec les putes en garnison en Gambie ???
      Et c’est l’U.E qui continue à financer toutes ces conneries inutiles en 2020 ???
      La Gambie n’étant pas en guerre et un pays indépendant, à ce que je sache ???
      Chercher l’erreur !

  3. Yvesbzh dit :

    300 Soldats !
    Et combien de putes ??
    Etc etc…..

  4. Regis Costet dit :

    Le principal,c’est d’y croire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :