NON AU SABLE DE POINTE SARENE

Dragage de leur sable marin pour remblayer la plage de Saly: les pêcheurs de Pointe Sarène disent niet

Les pêcheurs de Pointe Sarene s’opposent à tout dragage de leur sable marin destiné au remblayage des plages de Saly Portudal. Selon eux, une telle action vise à faire renaître la situation balnéaire au détriment de leur localité. Ce qu’ils n’accepteront pas.
« Le sable marin qu’on doit extraire au niveau du Pointe Sarene pour remblayer la plage de Saly, chose que les acteurs du département de Mbour n’acceptent pas. Nous alertons les autorités sur les conséquences que cela peut engendrer. Si on doit enlever des tonnes de sable au niveau de cette façade maritime de la Pointe Sarene, cela peut toucher l’écosystème marin. Parce que c’est un endroit qui y a beaucoup de biodiversité », dénonce le porte-parole des pêcheurs du département de Mbour au micro de Walf radio. ​
pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Stephane dit :

    La breche de St Louis ne leur a pas servit d’exemple

  2. Thierry dit :

    ils ont tout à fait raison de ne pas céder à ce type de rapine écologique, et tout cela pour satisfaire quelques toubabs en mal de balnéaire.

    • Stephane dit :

      Je n ‘ai pas lu que l’on parlait de toubabs ,les grandes maisons clinquantes sont en général propriétés de Sénégalais ou de Libanais « m’as – tu – vu « 

  3. Bernard dit :

    « C’est un endroit où il y a beaucoup de biodiversité ». Des bancs de sable à plusieurs centaines de mètres du rivage ! La biodiversité existe dans les grandes profondeurs et dans les côtes rocheuses mais pas dans du sable ballotté par les vagues !

  4. Ali dit :

    Pourquoi ne pas demander à Macron si il est possible de prendre le sable de la dune du Pilat, en plus du gros chèque que Macky va chercher ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :