STATION DE DESSALEMENT A FOUNDIOUGNE

Une station en construction à Foundiougne pour mettre fin aux pénuries d’eau

La construction en cours d’une nouvelle station de dessalement d’eau souterraine, d’une capacité journalière de 1.700 mètres cubes, va permettre de garantir l’approvisionnement en eau de Foundiougne (centre) ‘’jusqu’en 2035’’, a appris jeudi l’APS de la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES).
Ce chef-lieu de département est confronté depuis 2017 à des difficultés d’approvisionnement en eau. L’eau consommée à Foundiougne est de mauvaise qualité et d’une quantité suffisante.
Selon Yoro Diassy, chef du projet de construction de l’unité de dessalement et ingénieur à la SONES, cet ouvrage ‘’va faciliter l’accès à une eau de qualité des populations de Foundiougne, jusqu’en 2035’’.
‘’Jusque-là, a-t-il expliqué, il n’y avait que des solutions transitoires d’approvisionnement en eau des populations de la ville, qui ont montré des limites avec l’avancée de la salinité de la nappe phréatique.’’
Selon M. Diassy, sur la base de ce constat, la SONES tente de construire une station de dessalement d’eau souterraine pour fournir aux populations de Foundiougne ‘’une eau de très bonne qualité’’.
La station, qui va coûter 1,3 milliard de francs CFA, est une ‘’solution durable’’ pour l’approvisionnement en eau de qualité des populations de la ville, a-t-il dit.
‘’C’est une station de traitement par osmose inverse, d’une capacité de 70 mètres cubes par heure, qui peut aller jusqu’à 1.400, 1.700 mètres cubes par jour’’, a précisé Yoro Diassy.
Il évalue les besoins journaliers en eau de la commune de Foundiougne à 700 mètres cubes.
‘’Concernant les travaux de génie civil, tout est terminé. L’installation des équipements est également achevée, les raccordements sont posés. Aujourd’hui, nous travaillons sur les installations électriques, et nous en sommes aux derniers réglages’’, a assuré M. Diassy.
Ces travaux seront, dit-il, achevés ‘’dans quelques mois’’, et la station sera mise en service, a-t-il dit, se gardant toutefois d’avancer une date exacte.
SEN’EAU, la nouvelle entreprise chargée de la gestion de l’eau au Sénégal, se verra confier l’exploitation de cette nouvelle station de traitement d’eau.
L’adjoint au préfet du département de Foundiougne, Moussa Aly Bâ, le représentant du directeur général de la SONES, Habib Demba Fall, et des élus du département ont pris part à la visite du chantier.
AB/ASG/ESF/APS

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *