COVID 19: PROGRESSION DE 38%

Propagation de la Covid-19 une progression de 38% au Sénégal

Le directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire, le chef du service des maladies infectieuses de Fann se sont prononcés sur la propagation de la maladie dans notre pays. Les médecins qui faisait face aux sénégalais pour faire le bilan mensuel ont mis l’accent sur l’évolution de la maladie ce, après quatre mois.
Dr Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire, affirme qu’il y a une nette progression de la maladie dans notre pays comparé aux mois derniers. « Il y a une progression (du coronavirus) de 38% au Sénégal comparé aux trois premiers mois de la maladie (mars, avril et mai) » fait-il savoir.
Le spécialiste pour attirer l’attention des populations sur l’existence de la maladie, de révéler qu’elle s’est répandue sur le territoire national, et que 73% des districts sanitaires sont touchés, 07 districts sont devenus inactifs car les cas qui y étaient soignés sont guéris.
Quand aux cas de guérison des malades Covid au Sénégal, il est de 65%. Contrairement d’après le médecin au taux de mortalité qui a atteint 74% avec une accélération sur le dernier mois (45 décès après les trois premiers mois et 116 actuellement); et du taux de hausse des cas communautaires, qui est passé à 19% actuellement contre 10,2%, début juin.
Toujours dans le cadre de la propagation de la maladie Dr Bosso d’annoncer qu’ il y a une nouveauté particulière. « le personnel soignant dans les sites dédiés à la maladie préservé dans les trois premiers mois a été touché et compte désormais 5 cas de contamination sur leur lieu de travail
Dr Seydi chef du service des maladies infectieuses de Fann est revenu pour sa part sur les symptômes. Selon lui , l’anosmie (perte de l’odorat) et d’agueusie (perte du goût) peuvent bien être de « signes évocateurs de la Covid-19 en ces périodes, a mis un accent particulier sur ces deux signes. « Je ne dis pas que c’est spécifique parce qu’on peut les voir dans la grippes et dans d’autres pathologie », précise-t-il. Mais, le chef du service des maladies infectieuses de Fann est formel : « dans plus 50% les patients qui présentent ces signes, quand ils sont testés, s’avèrent infectés par la Covid-19 ».
Sarah/thiesinfo.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Yvesbzh dit :

    Messieurs les médecins,
    Gardez la foi ,vous et tout les personnels soignants faites un travail Énorme avec le peu de moyens que l’état vous concède ,si les budgets alloués à l’Hopital n’avaient été détournés votre travail aurait été encore plus efficace
    BRAVO.
    COURAGE
    Bien que je sois contre ,une cagnotte pour votre HOPITAL pourrait être d’actualité
    A une Seule condition
    Une gestion TRANSPARENTE et CONTRÔLÉE
    ??????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :