OÙ EN EST-ON AVEC LE COVID19 ?

Le Sénégal enregistre un record quotidien de contaminations le lendemain du pic annoncé par le ministre la Santé

La vérité se trouve dans les chiffres, n’est-ce pas ? Pas plus tard qu’hier jeudi, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a annoncé que le Sénégal a atteint son pic après la 11e semaine qui a suivi sont premier de Covid-19 : « Nous pouvons noter une élévation rapide de la courbe des cas confirmés, entre la semaine du 20 Avril et celle du 11 Mai 2020. En effet, sur cette période, le nombre de cas confirmés est passé de 304 cas à 771 cas par semaine. Actuellement, nous constatons avec espoir une tendance baissière de la courbe des cas confirmés ».
Troublante contradiction, le même Sénégal a enregistré ce vendredi un nouveau record de contaminations quotidiennes. En effet, sur 1700 tests effectués, 134 sont revenus positifs. Et si la même tendance se poursuit toute la semaine, le pays va certainement vers un nouveau pic.
Ce samedi, le Docteur Abdoulaye Bousso, la directrice de la Santé publique, docteur Marie Khémesse Ngom Ndiaye, le Professeur Seydi et leurs équipes vont faire un nouveau bilan chiffré des trois mois de lutte contre l’épidémie de nouveau Coronavirus au Sénégal. Ils vont peut-être s’exprimer sur les déclarations un peu aberrantes de leur ministre de tutelle Abdoulaye Diouf Sarr. Et certainement donner leur avis sur l’assouplissement des mesures de l’Etat d’urgence qui va certainement donner un champ d’action plus large au virus pour se propager.
AYOBA FAYE/pressafrik.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Ivan dit :

    Effectivement, le ministre de la santé n’est pas vraiment crédible, ses propos contredisent les chiffres fournis par ses services. Depuis le début de l’épidémie, les chiffres sont surprenant. D’une part, un nombre très faible de décès en regard du nombre de cas infectés, plutôt une bonne nouvelle qui donne à penser que le Sénégal a trouvé la bonne façon de traiter le coronavirus, d’autre part un taux de cas infectés très important en regard du nombre de tests effectués. Cependant ce taux d’infection ne se traduit pas en nombre de malades graves et de décès. Il y a donc peut-être un miracle sénégalais, comme celui de la Chine qui a déclaré un faible nombre de décès en regard du nombre de cas infectés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :