88 MILLIONS D’EUROS D’AIDE DE LA BAD

La BAD approuve un appui budgétaire d’urgence : 88 millions d’euros pour le Sénégal

La Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un appui budgétaire d’urgence de 88 millions d’euros pour le Sénégal afin de faire face à la pandémie de Covid-19, a indiqué samedi la BAD sur son site web. «Le conseil d’administration de la BAD a approuvé un prêt de 88 millions d’euros au Sénégal, durement touché par la nouvelle pandémie de coronavirus, à l’appui des coûts de son programme national de résilience économique et sociale COVID-19», a précisé la même source dans un communiqué. Ce financement, qui s’inscrit dans le cadre du mécanisme de réponse rapide COVID-19 de la Banque, fournira à la nation un programme d’appui budgétaire d’urgence (PUARC) visant à faire face aux impacts sanitaires, sociaux et économiques de la crise, explique la BAD. «L’opération visera des mesures de soutien apportant une aide aux ménages les plus vulnérables, tout en préservant les emplois et en permettant aux entreprises de reprendre rapidement», selon l’Institution financière africaine. Cette opération contribuera également à renforcer le plan d’action en cas d’urgence sanitaire en soutenant la prise en charge des patients et les établissements de soins avec la construction de trois nouveaux centres de traitement des épidémies (ETC), la modernisation de 7 autres et l’amélioration des capacités des unités de soins intensifs. Elle soutiendra aussi la distribution de kits alimentaires et le paiement des factures d’électricité et d’eau pour les ménages vulnérables. «Ces mesures d’urgence devraient permettre aux ménages ruraux et urbains de compenser la perte de revenus causée par la pandémie et de dynamiser les mesures existantes, telles que les transferts en espèces pour les plus pauvres», ajoute le communiqué. Il est aussi attendu que l’opération soutienne l’adoption de mesures pour protéger les travailleurs contre le licenciement et chômage technique pendant la pandémie, garantissant aux travailleurs un salaire minimum garanti. La pandémie de COVID-19 a déjà un impact significatif sur l’économie sénégalaise, à travers la détérioration rapide des conditions économiques mondiales et la propagation de la maladie. «Les projections de croissance du PIB réel ont été révisées à la baisse de 6,8% à moins de 3% pour 2020, en raison d’un ralentissement dans le secteur tertiaire, en particulier dans les secteurs du tourisme et des transports», lit-on dans le communiqué de la BAD. Au niveau national, des mesures de fermeture des frontières, un couvre-feu et une distanciation sociale ont accentué l’impact de la pandémie sur certains secteurs et conduit à l’arrêt des activités dans d’autres. Au 29 mai, ce pays avait enregistré 3 429 cas de coronavirus, avec 41 décès, rappelle la BAD.
elmoudjahid.com

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Mais que vont pouvoir bien faire, les gouvernants du Sénégal, avec tous ces milliards qui arrivent de toutes parts de la part des institutions internationales financières et humanitaires du Monde entier ou mon dentier ???
    => Des aides étatiques gratuites pour soutenir tous les secteurs économiques sénégalais sinistrés ???
    => Refaire les réseaux de distribution d’Eau pour les populations en manque d’eau depuis plus de 3 ans ???
    => Investir dans les hôpitaux sénégalais et les mettre aux normes modernes pour faire face à toutes épidémies futures au Sénégal
    => Distribuer des sacs de riz aux marabouts pour continuer à maintenir difficilement confinés les Talibés dans les daaras : Pour mieux laisser les marabouts, renvoyer les Talibés, mendier dans les rues et refaire du fric sur le dos de ces pauvres gosses, à la fin de la pandémie Covid-19 ???
    => S’acheter des 4X4 et autres HUMMERS flambants neufs, pour eux, leurs femmes et leurs progénitures adultes et refaire le parc automobile de tous les ministères sénégalais, sans besoin urgent ???
    Liste non-exhaustive et avec 2 réponses possibles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :