ON N’EN A PAS FINI AVEC LE VIRUS

Après Covid-19 : Pourquoi le président Macky Sall ne voit pas de retour à la normale avant août voire septembre.

Quand serons-nous libérés de ce coronavirus ? L’épidémie va-t-elle s’arrêter d’elle-même ? Voici les bonnes questions à se poser avant de penser à la vie d’après. Sur ce, le président de la République dit avoir « consulté une équipe pluridisciplinaire d’éminents experts nationaux ».
« Ces spécialistes lui ont fait savoir que la situation aujourd’hui est encore trop incertaine » nous apprend un membre du Comité national de gestion des épidémies.
Il ressort des analyses et évaluations des experts sollicités que « dans le meilleur des cas, c’est-à-dire si nous continuons d’appliquer les mesures édictées, le Covid-19 continuera encore de circuler dans le pays jusqu’au mois d’août, voire septembre », selon le Chef de l’Etat. Il invite les sénégalais à « apprendre à vivre avec le virus ».
Car, l’épidémie de coronavirus n’a pas encore atteint son pic, au Sénégal, a avancé un docteur, dont l’expertise a été sollicitée. Néanmoins, des « signes d’un ralentissement » seront observables dans les prochains jours, selon notre interlocuteur. Ajoutant qu’il était «inévitable» que l’état d’urgence soit prolongé à nouveau au-delà de son échéance actuelle fixée au 2 juin.
C’est donc « un processus très progressif » qui débutera vers le mois d’août voire septembre, si tout se passe bien. Tout en desserrant l’étau, le gouvernement va maintenir de nombreuses obligations, renseigne une source. Ce n’est pas donc aujourd’hui ou demain que les sénégalais feront ce qui leur plaît.
S’il nous faut vivre comme avant, ce n’est pas pour demain. « Au demeurant, nul n’est à l’abri d’un virus aussi contagieux. Alors, que chacun adopte une attitude digne et respectueuse vis-à-vis de son prochain », invite le président Macky Sall, dans son message à la Nation de ce mardi.
Pour l’heure, l’état d’urgence est prévu jusqu’au mois prochain, mais il semble certain qu’il sera prolongé. Mais, les sénégalais peuvent se déplacer au-delà de 20 heures, mais avec toujours les mesures « barrière ».
Les élèves en classe d’examen vont retourner dans 20 jours en classe pour préparer leurs examens. Le reste des écoliers reprendra, selon le niveau d’études, ultérieurement…
dakaractu.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *