TOUJOURS PLUS DE DROGUE

La Marine nationale intercepte plus de cocaïne que les prises de 2019 réunies

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v80), quality = 75

Une patrouille effectuée dans la nuit du 27 au 28 avril a aboutit à la saisie d’une importante quantité de cocaïne selon le rapport de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA). Une saisie-record effectuée malgré les mesures de suspension des transports aériens et maritimes adoptées par le Sénégal à l’instar de plusieurs pays dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19.
Deux colombiens et un espagnol arrêtés
“L’embarcation, le Ainez, qui permettait le transport de la drogue a été arraisonnée, les trois personnes d’équipage et la cargaison ont été déroutées vers le port militaire de la base de Dakar” informe le communiqué de la DIRPA. La quantité de la drogue saisie est estimée à 5.145 tonnes, un record qui représente plus du double de la saisie totale de drogue dur en 2019. Trois personnes dont deux de nationalité colombienne et un espagnol ont été arrêtées selon les informations fournies par la Direction de l’information et des relations publiques des armées.
La police scientifique et l’Office central de répression des trafics illicites de stupéfiants (Ocrtis) ont été dépêchées sur les lieux de la saisie rapporte le communiqué. Pour rappel, les forces de l’ordre avaient effectué aux mois de juin et juillet une saisie de 1.2 tonnes de cocaïne au niveau du Port Autonome de Dakar. L’année 2020 dépasse la saisie record enregistrée en 2007 (2,7 tonnes); si le Sénégal selon spécialistes est un “réseau de transit“ sans être un cartel, la situation actuelle demeure toutefois très inquiétante.
lanouvelletribune.info

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. stephane dit :

    Les douaniers Sénégalais ont certainement brûler la totalité de la drogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :