DON ALLEMAND POUR L’ENERGIE

Le Sénégal va bénéficier de 146 millions d’euros de dons dans le cadre de sa coopération énergétique avec l’Allemagne

Ces allocations du gouvernement allemand sont destinées à la mise en œuvre des projets et programmes de la coopération bilatérale dans le secteur des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de l’accès à l’énergie
Trois nouveaux accords de coopération pour un montant total de 146 millions d’euros ont été signés, le 03 septembre dernier, entre le Sénégal et l’Allemagne, a annoncé le ministère sénégalais de l’Economie, du plan et de la coopération (Mepc).
La cérémonie de signature s’est tenue à Dakar entre Amadou Hott, ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération et Stephan Roken, ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Sénégal.
« L’engagement financier du gouvernement allemand pour ces trois accords de coopération s’élève à un montant total de 146 millions d’euros, soit environ 96 milliards de francs CFA, octroyés sous forme de dons », a fait savoir le ministère par communiqué.
Ces allocations du gouvernement allemand sont destinées, selon le communiqué, à la mise en œuvre des projets et programmes de la coopération bilatérale dans le secteur des énergies renouvelables, de l’efficacité énergétique et de l’accès à l’énergie.
Elles participent aussi au soutien à la mise en œuvre du programme «partenariats réformes» initié dans le cadre du programme «Compact avec l’Afrique» lancé par la chancelière allemande, Angela Merkel, au niveau du G20.
energies-media.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Reginald GROUX dit :

    Moi je dis, et ça fera plaisir à certains, qu’il faut cesser de donner tant que des lois anticorruption et anti détournements ne seront pas votées et appliquées. Ça fait soixante ans qu’on refile de l’argent à tout va et qu’on sait qu’il est en grande partie détourné, soit pour la politique, soit par les responsables. Si on veut vraiment aider l’Afrique il faut commencer par mettre des barrières aux excès, et faire en sorte que l’argent de l’aide soit vraiment dépensé pour l’aide. Quid des milliards pour l’assainissement de Dakar ? Quid des milliards disparus pour amener l’eau dans la région du Sine Saloum. Les états qui donnent sans contrôles sont les complices tacites des détournements. On ne confie pas au chat la garde du fromage.

  2. stephane dit :

    Ca en fait des panneaux solaires, des batteries au gel et de gros 4 x4 diesel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :