IL FAUT FERMER LES DAARAS

Talibés testés positifs au Covid-19 : Mamadou Bassirou Kébé demande la fermeture des daaras

Le conseiller spécial du Chef de l’État sur la petite enfance, Mamadou Bassirou Kébé, a profité de la journée nationale du Talibé, qui est célébrée ce lundi 20 avril, pour tirer la sonnette d’alarme sur le nombre d’enfants talibés testés positifs au Covid-19. Pour lui, ces talibés qui sillonnent les rues sont de «potentiels transmetteurs invisibles» du coronavirus. Ainsi, il demande pour que les daaras ou écoles coraniques soient «totalement» fermés et les talibés retirés de l’espace public.
«Il faut que les enfants retournent à la maison, chez leurs parents. Ceux qui n’ont pas de liens sociaux et qu’on ne peut pas retrouver leurs parents, on les met dans des centres d’accueilles de façon transitoire le temps de retrouver leurs parents. C’est ça la vérité. Parce que, ces enfants qu’on laisse dans la rue en train de mendier sont de potentiels transmetteurs invisibles du virus», a-t-il plaidé au micro de Zik Fm.
De l’avis de Mamadou Bassirou Kébé, la théorie avancée par les uns et les autres et selon laquelle les enfants sont immunisés au virus ne tient pas la route, car Ziguinchor a enregistré hier deux cas positifs. «On a toujours théorisé pendant longtemps que oui, les enfants sont immunisés. Mais, ce qui s’est passé à Ziguinchor hier montre que sur les 6 cas déclarés positifs, les quatre sont des enfants».
Selon lui, le retrait de ces enfants de la rue n’est pas un combat contre les daaras ou autres. «Il faut également que les maitres coraniques, les religieux comprennent que ce combat n’est pas contre l’Islam ou contre les daaras. Mais, c’est un combat contre un ennemi commun qui est le Covid-19. Donc, aujourd’hui, je pense que ces enfants testés positifs nous font peur mais ce qui nous fait peur le plus, c’est le fait qu’il y a des enfants qui peuvent être des porteurs sains. Donc, il faut qu’on comprenne que ces enfants, même s’ils ne sont pas testés positifs, peuvent être de potentiels vecteurs de transmission communautaire pour ce virus», a conclu le conseiller spécial du Chef de l’État sur la petite enfance.
Cheikhou Aidara – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. DNR dit :

    « Il faut que les maîtres coraniques et les religieux comprennent que ce n’est pas un combat contre l’islam »!!!! Mais où l’islam evoquet’elle Les talibes, enfants mendiants et exploités ???
    Donc si je résume. Les talibes entant normal c’est vraiment pas un problème. Mais là.. s’ils sont contagieux alors là NON!! Qu’on les enferme!!!
    Senegal, pays que j’aime, où vas-tu ???

  2. issa gibb dit :

    Et ce qui devait arriver… Arriva !
    6 enfants Talibés contaminés par le Coronavirus… Plus, les autres… Et tous ceux à venir… Dans une irresponsabilité généralisée à comprendre que ces pauvres gosses étaient les plus exposés au Coronavirus :
    En mendiant dans les rues, bien sur… Mais aussi entassés, dans la promiscuité de leurs daaras, sans hygiène…
    L’Etat Sénégalais a fermé les écoles et demander aux parents, le confinement des enfants sénégalais
    Mais, il n’a rien dit et fait en direction des marabouts pour le confinement et les mesures de protection des enfants Talibés dans les daaras, comme d’habitude :
    Pas d’interdiction de mendier dans les rues, pas de contrôles policiers pour les sortir de la rue… Pas de savon, pas de masques et pas de sacs de riz pour que les Talibés restent dans les daaras et ne meurent pas de Faim ???
    Maintenant, l’Etat préconise la fermeture des daaras et la réinsertion des enfants Talibés dans leurs familles respectives, mesures qui ne seront jamais appliquées et surtout pas, par les marabouts esclavagistes de ses enfants qui veulent qu’ils continuent à mendier pour eux …
    Ou les placer, dans des centres sociaux ou associatifs qui sont déjà surpeuplés par les « Enfants de Rues » qui se sont réfugiés dans ces centres pour se protéger du Coronavirus…
    L’Etat Sénégalais fait preuve qu’il n’a aucune conscience de la situation des Talibés face au Coronavirus, il est en retard d’une « guerre » avec le problème des Talibés qui lui explose à la gueule avec la pandémie Covid19…
    C’est toujours triste, de voir que les enfants Talibés sont traités comme les derniers des derniers au Sénégal !
    En espérant qu’ils soient plus immunisés que les personnes âgées plus vulnérables au Covid19 ??? Il restent néanmoins, toujours les plus exposés et les mieux protégés et on a le droit de se demander : Le Pourquoi ou Qu’est ce qu’ont fait ces pauvres gosses abandonnés de tous, pour être traités ainsi, dans ce pays ???

    • issa gibb dit :

      Rectification :
      Les enfants Talibés restent néanmoins , toujours les plus exposés et les moins protégés face au Covid19 et on a le droit de se demander : Le Pourquoi et Qu’est ce qu’on fait ces pauvres gosses abandonnés de tous, pour être traités ainsi, dans ce pays ???

  3. le Chaman dit :

    Voilà c’est dit et redis une fois de plus. Merci Issa de rappeler rappellez pour la énième fois cette immense problème des enfants exclaves de marabouts peux scrupuleux sur le droit des enfants. La maison brûle et on regarde à côté avait dit l’ex président Français, Jacques Chirac. Et bien c’est la même chose avec ses gosses traités comme des esclaves.
    Et nombre d’entres nous, très régulièrement, dénonce cette abominable situation, mais j’ai l’impression que nous sommes plus le héros de cervantes, des Don QuiChotte essayant d’attaquer la citadelle Maraboutique, sans avancer, au contraire, ce fléau ne fais qu’empirer un peu plus chaque année.

  4. Regis Costet dit :

    Oui,je ne voulais plus rien écrire sur ce blog,mais l’actualité bien prévisible relance ce problème n°1 au Sénégal…Je me suis fait traiter de »raciste de mes 2 « par un bon toubab qui pensait bien et disait que le problème talibés n’existait pas…et pourtant???Merci ISSA et Le Chaman de continuer à dénoncer ce scandale,la honte du Sénégal,surtout en cette période de pandémie mondiale!Que représente l’EJIAO à coté d’un tel scandale!!!

  5. Beatrice BRUN dit :

    21 daaras ont été désinfectes, des nattes neuves pour le couchage des enfants, des repas équilibrés préparés quotidiennement.
    Et surtout, de L’ATTENTION et du LIEN.
    C’est le travail remarquable de l’association MARPLE SOLIDARITÉ AFRIQUE et de son Équipe professionnelle de travailleurs sociaux à Saly.
    Et croyez moi, à la tête de cette association une femme de tête, qui sait ce qu’elle veut pour le bien être et le développement des Enfants dans les daaras.

    • issa gibb dit :

      Bonsoir Béatrice, vous allez bien, tout est OK, pour vous ?
      Nous comprenons bien, grâce à vous, que cette Association que je connais par Internet, Marple Solidarité Afrique et sa courageuse Présidente, font un excellent travail auprès des enfants Talibés de Saly-Mbour et qu’elle et son équipe, en soit remerciés et loués…
      Mais, cet arbre humanitaire et généreux et quelques autres ne peuvent cacher la forêt des abus et des souffrances que subissent des milliers d’autres enfants Talibés abandonnés à leur sort au Sénégal, depuis plus de 3 décennies… En plus de cette crise du Coronavirus qui ne va rien arrangé à leur misérable situation…Car à lire les commentaires sur la situation actuelle des Talibés face au Coronavirus au Sénégal et parce la mendicité des enfants est pourtant interdite au Sénégal et dans le Coran :
      La démarche soit disant « religieuse » des marabouts, d’envoyer mendier les Talibés pour leur apprendre l’Humilité est bien mise à mal avec cette crise pandémique Covid19… Sinon à nous montrer, une fois de plus, comme pour leurs refus de modernisation des daaras en 2013 : Que leurs seuls buts sont de continuer à faire de l’argent sur leurs dos des enfants Talibés dans la mendicité forcée… Sans aucune volonté de les protéger, même en pleine épidémie qui compte ses 6 premiers cas d’enfants Talibés contaminés au Sénégal…
      Tout comme, l’Aumône, un des piliers de l’Islam qu’ils utilisent pour faire mendier les Talibés, interdit dans le Coran et au Sénégal ???… Qui ne représente pourtant plus un si grand intérêt soit-disant « religieux  » pour la population sénégalaise, malgré sa grande réputation de religiosité…Les fidèles Sénégalais ne donnent, tout d’un coup, plus rien aux Talibés parce qu’on a peur d’être contaminé, même si les enfants Talibés crèvent de Faim ??? Curieux peuple qui accepte le pire d’un côté et commet le pire de l’autre ???

      L’épidémie Coronavirus au Sénégal aura eu, au moins, le privilège de faire découvrir toute l’hypocrisie religieuse de l’apprentissage coranique maraboutique au Sénégal qui n’est qu’à but esclavagiste d’enfants et à des fins cyniquement véreuses… Tout cela au nom d’Allah, le Tout Puissant qui appréciera !
      Mais, il y a aussi, la découverte de la superficialité de la « Religiosité » Sénégalaise avec une population qui, dès le début de cette pandémie, a vite confiné ses enfants… Mais, elle a tout aussi vite oublié de venir en aide, aux enfants Talibés à qui elle faisait l’aumône ou donner à manger avant la pandémie, en trouvant çà tout a fait normal… Maintenant et pour cause de Coronavirus, elle ne donne plus rien à manger aux Talibés, même si ils sont les plus exposés et les moins protégés face au Coronavirus, dans le pays où la grande générosité « pseudo-religieuse » populaire, a aussi si vite disparue que le Coronavirus est apparu…

      Si personne, ni même l’Etat ne donnent pas à manger aux enfants Talibés en priorité, ils risquent de tomber malades plus vite et finir par crever de Faim, sans rien à manger dans les daaras…
      D’autres, sont plus radicaux : Quand tout allait bien, çà ne les dérangeaient pas de voir toutes ses hordes de petits mendiants dans les rues…Maintenant qu’il y a le Coronavirus : Ils veulent les ENFERMER dans les daaras, sans ressources et sans rien à manger, pour qu’ils disparaissent des rues et ne plus entendre parler des Talibés, même si ils crèvent de Faim ou du Coronavirus, abandonnés de tous, dans les daaras ??? Allah, le Tout-Puissant appréciera, là aussi…
      Il y a aussi, ceux qui préconisent la fermeture des daaras et la réintégration des enfants Talibés dans leurs familles respectives : L’idée est bonne ! Elle éviterait une contamination trop rapide entre les Talibés à cause de la promiscuité et le manque d’hygiène dans les daaras… Mais, il n’y a aucune annonce, voire volonté de l’Etat Sénégalais à s’engouffrer dans cette politique, en plus du risque de recevoir les affres et les fatwas de la mafia maraboutique sénégalaise qui s’opposeront systématiquement à la perte de leurs petits esclaves mendiants qui leur rapportent tant… Même dans la distribution alimentaire programmée pour les familles les plus démunies : les daaras de Talibés sont étrangement pas cités et oubliés ???
      D’autres encore, parlent de placer les Talibés orphelins dans les centres sociaux ou associatifs : Mais ces centres sont déjà tous surpeuplés par les « Enfants des Rues » qui se sont réfugiés dans ces centres pour se protéger du Covid19… Comme le Centre Guindy à Dakar , le Village Pilote au Lac Rose, La Maison de la Gare à Saint Louis ou M.S.A à Saly-Mbour qui ont triplé leurs capacités d’accueil d’enfants pour les mettre en sécurité… Avec des lieux et des dortoirs de quarantaine, pour les nouveaux arrivants fiévreux, avec un contrôle infirmier de température, tous les jours… Tandis que l’Etat Sénégalais n’a toujours rien fait et toujours rien décidé pour venir en aide à ses  » Gosses des Rues » les plus exposés au Coronavirus ???

      Voici, encore une nouvelle dénonciation des pratiques de l’Islam sous couvert de l’Apprentissage du Coran au Sénégal et un Etat incapable de venir à ses enfants, n’en déplaisent à certains !
      Mais la réalité est trop criante ! L’Islam Sénégalais est dévoyé qu’au Dieu-Fric, avec des marabouts et des politiciens complices pour exploiter des enfants innocents jusque dans la mort… Dans un pays où les vraies valeurs de l’Islam, d’Humanité, de Charité et de Protection des Enfants, n’existent plus et ont totalement disparues avec cette crise pandémique du Coronavirus… Allah, le Tout-Puissant appréciera encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :