DE PLUS EN PLUS COMPLIQUÉ D’ACHETER DU PAIN

Distribution du pain au Sénégal : Désormais, il faudra un agrément du ministère du Commerce

La maladie du nouveau coronavirus est en train de renforcer les règles de distribution du pain au Sénégal. En effet, selon la Rfm qui rapporte l’information, outre l’inscription au registre du commerce et la signature d’un contrat de prestation avec un boulanger, il faut désormais un agrément du ministère du Commerce. Ce, pour vendre et distribuer les produits de boulangerie et de pâtisserie même dans les kiosques dédiés.
Un agrément qui, jusqu’ici, était le maillon manquant dans l’encadrement de l’activité par le décret 2019-22-77 du 31 décembre 2019 réglementant les activités de production, de distribution et de vente des produits de boulangerie et de pâtisserie au Sénégal.
C’est pourquoi un projet de décret modifiant l’actuelle réglementation a été adopté hier en conseil des ministres, selon le directeur du commerce intérieur, Ousmane Mbaye.
Cheikhou Aidara – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. le Chaman dit :

    Pour avoir visité plusieurs boulangeries sur la petite côte, la fabrication du pain se fait dans des conditions d’hygiène à faire tomber de crise cardiaque un inspecteur européen. Ensuite le transport vers les boutiques de fond dans des fourgonnettes pourries de chez pourries. Et dernière étape, la mise en place sur le comptoir, ou chacun choisi son pain. Il faut être téméraire pour oser acheter son pain dans ces conditions. Et en cette sombre période de Covid19, c’est choisir entre la peste et ce maudit virus gracieusement mis à disposition par nos amis Chinois. Et les cantines sur le bord des routes un peu partout en ville, qui se prétendent boucheries, fraîcheur, hygiène, qualité! Les quartiers de zébu accrochés devant, avec les mouches et la poussière qui recouvre tout ça. Alors me dit’on, avant de cuire la viande, on la lave soigneusement avec de l’eau additionnée de javel. C’est propre, ça tue les microbes! C’est seulement maintenant que les ministres en charge de la santé publique se mettent à se bouger le cul. Honte à ces hommes politiques.

  2. JPC dit :

    Dans le cadre des négociations entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Union européenne. les américains veulent importer en Europe des poulets désinfectés à … l’eau de javel mise au point par un français, le chimiste Berthollet. On n’a pas encore trouvé le moyen de désinfecter le cerveau de certains êtres humains avec de l’eau de javel. Faut toujours attendre une catastrophe avant de se rendre compte qu’il faut impérativement changer ce qui doit être changé. Prévoir et améliorer, c’est toujours pour demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :