CRISE DE L’EMPLOI SUR SALY

Rien que pour Saly, c’est gravissime!

Coronavirus au Sénégal: plus de 1000 employés du secteur touristique et hôtelier, mis en chômage sur Saly; sans compter les dommages collatéraux…
Le secteur touristique et hôtelier subit de plein fouet les contrecoups de la pandémie du coronavirus. Ainsi, plusieurs hôtels établis notamment à Mbour, principalement à Saly Portudal, ont décidé de fermer leurs réceptifs. Au total plus de 1000 employés du secteur, au Sénégal, sont actuellement mis au chômage. certains hôtels ont quand même assuré qu’ils vont payer les salaires pour quelques mois.
leral.net

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. stephane dit :

    Article écrit à Dakar au fond de son canapé

  2. Yvesbzh dit :

    Il va falloir prendre des précautions,ils. Vont chercher de l’argent par tous les moyens

  3. Bernard dit :

    Vieille photo de la Mairie de Saly, au temps où le trottoir très en pente était fabriqué avec de la mosaïque multicolore. Maintenant, le trottoir est toujours en pente mais avec des pavés béton gris. Et les arbres ont bien prospéré !

  4. issa gibb dit :

    Entre un premier article qui annonce que des hôteliers qui ont fermé leurs hôtels, demandent l’assistance de l’Etat pour avoir des aides pour assurer le paiement des salaires de leurs salariés, pendant leurs chômages…
    Et cet article, qui prétend que certains patrons hôteliers se sont engagés à payer les salaires de leurs employés au chômage forcé pendant quelques mois… On ne sait plus à quels « Saints » ou à quels « Dieux » se vouaient…
    Pour rappel, il n’existe pas d’allocations chômage au Sénégal pour des salariés privés d’emploi (sauf sous contrat étranger à clauses d’indemnisation chômage étrangère qui sont très rares)…
    Situation qui va plonger des familles entières sénégalaises dans une précarité extrême dans un pays déjà bien pauvre où une poignée de potentats politiciens et religieux ne savent que se gaver sur le dos du pauvre peuple sénégalais, depuis toujours…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :