FRAUDE ET CORRUPTION: 5 DOSSIERS TRANSMIS

L’Ofnac transmet 5 dossiers au procureur de la République

La présidente de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) et son équipe, qui ont examiné 23 enquêtes dans leurs deux rapports d’activités de 2017 et 2018, ont transmis cinq (5) dossiers au procureur de la République renseigne les Echos de ce 29 février 2020. Mais avant cela, le président de la République a reçu vedredi 28 février 2020 Seynabou Ndiaye Diakhaté pour avoir la primeur des rapports d’activité de l’Ofnac des années 2017 et 2018.
La publication de ces rapports ne devrait pas tarder. En effet, la loi numéro 2012-30 du 28 décembre 2012 dispose que : « L’Ofnac établit chaque année un rapport d’activités qui comporte notamment les propositions de mesures tendant à prévenir les actes de fraude ou de corruption. Ce rapport est remis au président de la République. Il est rendu public par tous moyens appropriés ».
l’Ofnac a pour objectif de promouvoir la probité dans la gestion des affaires publiques. Sa principale mission est d’analyser et de mettre à la disposition des autorités judiciaires chargées des poursuites les informations relatives à la détection et à la répression des faits de corruption, de fraude et de pratiques assimilées commis par toute personne exerçant une fonction publique ou privée.
lequotidien.sn

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. issa gibb dit :

    L’OFNAC fait 23 enquêtes sur 2 années, et 5 dossiers sont remis sont au Procureur de la République (Justice)…
    Mais, ces 5 dossiers sont passés préalablement chez le Président de le République (Exécutif) ???
    Est-ce le fonctionnement normal dans une démocratie, où normalement le pouvoir Judiciaire est indépendant du pouvoir Exécutif ???
    Tout comme lorsque je dénonce la présence du Président Macky Sall et celle de son ministre de la Justice, Maître Malick Sall qui sont membres du Haut Conseil de la Magistrature, plus haute instance de la Justice Sénégalaise, pour orienter les Juges et leurs décisions judiciaires…
    Ceux sont des méthodes et des situations très éloignées d’une démocratie ???

  2. le Chaman dit :

    Le Sénégal une démocratie? Mais chaque jour ce pays s’éloigne de la démocratie.
    Quand Mgr l’évèque de Dakar déclare à propos de l’affaire Guy Marius Sagna  » que le pouvoir politique n’est pas au dessus de Dieu  » il se prend pour qui? Quand chacun sait que Toubab et ses marabouts règnent en maître sur le pouvoir politique. Quand le khalife Général des Baay-Fall, menace Aïda Diallo, femme de Feu le Marabout Cheikh Béthio Thioun lui demandant « de laisser tranquille le successeur de Béthio, Cheikh Ibra Fall, si elle tient à sa vie!  » c’est une menace de mort qui devrait être puni par la loi me semble t’il.
    Ce pays est rongé de l’intérieur beaucoup plus qu’on peut le penser. Il va le payer très cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :