L’ECO FAIT LA UNE

La nouvelle monnaie Eco à la Une

L’annonce de l’avènement d’une nouvelle monnaie, Eco, en remplacement du Franc Cfa, en 2020, dans les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est un des sujets en exergue dans les quotidiens reçus lundi à l’APS.
’’Nouvelle monnaie Eco, le franc Cfa c’est fini !’’, s’exclame à sa Une La Tribune, relevant que le Cfa était considéré comme ‘’une monnaie coloniale’’, ‘’une monnaie de toutes les controverses’’.
Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé samedi soir, lors d’une conférence de presse commune avec le président français Emmanuel Macron, en visite officielle de trois jours en Côte d’Ivoire, que l’Eco remplacerait le franc CFA au sein des huit pays (le Bénin, le Burkina, la Côte-d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo) membres de l’Union monétaire ouest-africaine (Umoa).
’’Par un accord avec les autres chefs d’État de l’UEMOA, nous avons décidé de faire une réforme du franc CFA avec les trois changements majeurs suivants : tout d’abord, le changement du nom de la monnaie du franc CFA à l’éco. Deuxièmement l’arrêt de la centralisation de 50% de nos réserves de change au Trésor et la fermeture du compte d’opération. Troisièmement le retrait des représentants de la France de tous les organes de décision et de gestion de l’UEMOA’’, a déclaré le président Ouattara.
Toutefois, l’Eco gardera une parité fixe avec l’Euro et la France jouera un rôle de garant en cas de défaut de l’un des Etats membres.
Considérée par ses détracteurs comme la dernière monnaie coloniale en cours, le francs CFA, créé en 1945, est la devise partagée par 14 pays d’Afrique subsaharienne plus les Comores.
Le franc CFA est lié à l’euro par un système de parité fixe en contrepartie de laquelle, les Etats versent 50% de leurs réserves de change auprès du Trésor français.
De nombreuses voix s’élèvent de plus en plus, dans les milieux intellectuels et au sein de la société civile, pour critiquer un système considéré comme de « servitude monétaire ».
Selon L’As, ‘’l’Eco remplace le Cfa’’, ajoutant que le président français Emmanuel Macron ‘’est manifestement sensible aux récurrentes critiques de la jeunesse africaine concernant les relations entre le pays de Marianne et les Etats de l’Afrique de l’ouest utilisant le franc CFa’’.
Dans le journal, l’économiste Felwine Sarr salue ‘’une avancée’’ mais estime qu’il reste encore ‘’du chemin à faire’’. Il relève que ‘’la question du régime de change, de la parité fixe avec l’Euro reste intacte’’.
’’Eco, fantôme du Cfa’’, commente Enquête qui fait état de ’’controverses’’ autour de la fin programmée de cette monnaie en vigueur depuis 1945.
Selon le journal, ‘’les détracteurs de la nouvelle monnaie à venir estiment que l’Eco a servi à court-circuiter le projet de monnaie unique de la CEDEAO ainsi que les grosses pointures anglophones de son économie dont le Nigéria qui représente plus de 70% du PIB, le Ghana qui posent la rupture avec le Cfa comme condition sine qua none’’.
’’Une réformette !’’, déplore Kritik, qui note qu’outre le maintien de la parité avec l’Euro, ‘’Paris conservera son rôle de garant financier pour les 8 pays de l’UEMOA’’.
’’Le Cfa change, rien ne bouge’’, estime Le Quotidien qui signale que ’’la France continue de garantir la monnaie ; la parité fixe avec l’Euro maintenue’’.
Pour Vox Populi, c’est la ‘’mort déguisée du Cfa’’. ‘’L’acte de décès du CFa a été signé, pas sa mort. Après une chirurgie esthétique, la Cfa deviendra Eco’’, souligne le journal.
’’Passage du franc CFa à l’Eco, entre leurres et lueurs’’, dit Walfadjri, relevant que la parité fixe avec l’Euro a été toujours critiquée par les économistes qui y voient un frein à la compétitivité des économies des pays de l’UEMOA.
OID/ASB/APS

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. issa gibb dit :

    Les journaux sénégalais semblent unanimes :
    Le changement de nom de Franc CFA en ECO est une réformette, un leurre, car pour le système monétaire des 8 pays de l’UEMOA : « Rien ne bouge »… Tandis que les 6 pays de la CEMAC, non plus, en plus de rester en franc CFA ??? Et les 14 pays restent arrimés à l’€uro => l’Indépendance Monétaire n’est pas pour cette fois encore… Il y en a qui ne vont pas être contents quand ils comprendront comment leurs dirigeants les ont enfumé, une nouvelle fois…
    Réformette qui dynamite aussi , une nouvelle fois, la volonté des autres pays membres de la CEDEAO de créer une monnaie unique et indépendante Africaine… Je pense que, dans ces conditions, la CEDEAO va devenir une coquille vide, tellement le fossé de politiques monétaires se creuse entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire d’un côté, et le Nigeria et le Ghana, de l’autre… Pas bon, pour l’Unité Africaine, la « Réformette » !

  2. Ndiaye dit :

    Que se passerait t-il si les pays de l’UEMOA avait fait la même demande aux anglais ou aux Américains (arrimage au livre/dollar et surtout garantie monétaire de leur pays pour la zone UEMOA) ?

    Ils diront niet!

    Vous comprendrez maintenant qui entretient réellement la FranceAfrique, malgré ces dénégations!

    • amy dit :

      Comme toujours des allusions mais pas de faits pour étayer vos dires. Juste un peu de venin à distiller( votre essence même). Mais toujours pas de photos de votre muraille verte

  3. Renato1 dit :

    Vous devriez être satisfait que la france se porte garante de votre monnaie..
    Vous critiquez toujours l’incapacité de vos dirigeant à gérer ,tous des corrompus dites vous.
    Vous ne savez que critiquer.
    Vous ne vouliez plus du fcfa ,Mais que proposez vous.
    Cessez de polémiquer.

  4. Sidaty sow dit :

    Pourquoi nous sommes malheureux vraiment c’est de la honte d’avoir des dirigeants qui sacrifient leur peuple leur jeunes au profit d’un étranger ces marionnettes de la France ne méritent pas les fauteuils de nos palais ils pensent que nous sommes dans un match de football car Le FCFA a joué 75mn maitement l’ÉCO va le remplacer pour terminer le match chers présidents marionnettes de la France nous voulons la souveraineté monétaire et inclure les géants de l’économie Africaine le Nigeria le Maroc et le Ghana

  5. Stephane dit :

    Les arnaqueurs sont déjà à l’affût

  6. Abdul dit :

    L’ECO n’empêchera pas les dirigeants de détourner le pognon….!

  7. yves bzh dit :

    vous allez voir les valises pleines de billets des dizaines de milliards seront blanchis dans les bureaux de change a commencer par l’argent des marabouts, s’il n’est pas déjà dans les paradis fiscaux ou dans l immobilier
    il faudrait une date butoir pas trop longue et un contrôle des changes sérieux et sur justificatifs a partir d une certaine somme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :