LE SÉNÉGAL SE HISSE AU CECTC

Organisation Mondiale du Tourisme : le Sénégal élu au Conseil Exécutif et au Comité du Tourisme et de la Compétitivité.

La 62ème réunion de la Commission de l’Organisation Mondiale Tourisme (OMT) pour l’Afrique, qui s’est tenue ce mardi 10 septembre 2019, à Saint-Pétersbourg consacre le retour en force du Sénégal dans les instances dirigeantes de l’Organisation Mondiale du Tourisme. En effet, le Sénégal vient d’être élu au Conseil exécutif de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), pour la période 2019 – 2023. Le Conseil exécutif est l’organe directeur de l’OMT chargé de prendre, en consultation avec le Secrétaire général, toutes les mesures nécessaires, en exécution de ses propres décisions ainsi que les résolutions de l’Assemblée générale. Il se réunit au moins deux fois par an et se compose de 30 membres élus par l’Assemblée générale, dont six pour le continent africain. A travers, sa présence au sein du Conseil Exécutif, le Sénégal se fera le portevoix de cette Afrique, en transformation structurelle, qui fait du tourisme, un levier pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030 et la réalisation de l’Agenda 2063. Il s’agira également de promouvoir à l’international le choix de son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République du Sénégal, de faire du Tourisme un des sept secteurs prioritaires du Plan Sénégal Emergent, pour une croissance inclusive, équitable et durable. La compétitivité des entreprises, la création d’emploi en faveur des femmes et des jeunes, la promotion de l’entrepreneuriat, le renforcement des capacités, la formation professionnelle, l’exploitation de la technologie et l’innovation, la modernisation des services, la digitalisation, les investissements touristiques, le développement des infrastructures, l’amélioration de l’environnement de la République du Sénégal.
Autre consécration majeure, la désignation du Sénégal comme membre du Comité du Tourisme et de la Compétitivité, organe subsidiaire du Conseil Exécutif. Par sa présence à ce Comité, notre pays donnera des orientations pour la mise en place et le renforcement des politiques et des stratégies en faveur de la compétitivité du tourisme et des destinations.
petitecotetouristique.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. patrick dit :

    pour attirer plus de touristes au Sénegal rien de plus simple ; les deux solutions a mettre et a excuté rapidement sont .LA PROPRETE qui est primordiale quand a l’attrait des touristes,des plages,des entrées de villes et villages debarrassés de ces ordures.monsieur le Président en a fait son cheval de bataille et s’est tres bien,et cela peur créer des emplois… et en deuxieme il faut baisser LES TAXES AEROPORTUAIRES qui sont beaucoup trop élevées par rapport aux autres pays,et ceci rebrousse les touristes…. il en coute moins cher pour aller de Paris au antilles ou a Miami,ou a la reunion,etc ,plutot que de venir au Sénégal… ne cherchez pas plus loin et c’est vraiment dommage car c’est un pays tres accueillant,des gens formidables,mais avec un potentiel touristique non exploité correctement de A a Z

  2. Il y a un truc que j’ai du mal à comprendre : on baisserait les taxes d’aéroport, il y aurait davantage de touristes, donc davantage de devises, de la TVA perçue sur l’hôtellerie et la restauration, des créations d’emploi et autres. L’état y serait largement gagant, à lui de trouver comment répartir une partie de cette manne de façon à couvrir les taxes d’aéroport. Oui, le sénégal est très cher : sur Air France, la semaine dernière, un Nice-Pekin à moins de 400 euros aller et retour. Maintenir une taxe d’aéroport élevée est aussi stupide que d’avoir institué le visa, mais apparament le concept à la peau dure. A croire qu’au Sénégal on ne sait pas compter avec un peu d’intelligence et de recul ! Dommage le tourisme en pâtit, et l’économie aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :