St LOUIS: AGIR ENFIN!

Relance du tourisme : Élaboration d’un plan de promotion de la destination Saint-Louis

Des promoteurs hôteliers, membres de l’office du tourisme, des guides et amis du patrimoine et des agents du bureau régional des parcs nationaux ont pris part, mardi, à un atelier d’élaboration d’un plan local de promotion du tourisme à Saint-Louis. En marge de ce conclave de deux jours, organisé par l’agence Agence Sénégalaise de Promotion Touristique (ASPT), les forces et faiblesses du secteur ont été mises exergue. Les parties prenantes ont réfléchi sur l’adoption d’une synergie cohérente permettant d’améliorer l‘image de la destination.
« Saint-Louis est une ville classée patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO avec un important potentiel touristique dont des espaces naturels et des évènements culturels d’envergure », a rappelé Amadou Samba NIASSE, le Vice-président chargé de la Promotion du syndicat. « Nous avons constaté une baisse des fréquentations en dépit de la grande richesse touristique », a-t-il ajouté en révélant que 50.000 visiteurs en 2010-2011, Saint-Louis accueilli 30.000 visites en 2018.
« Le tourisme Saint-Louisien a souffert de cette chute. Tous les acteurs étaient dans le découragement », témoigne Dior DIAGNE, la présidente du Syndicat d’initiative et de tourisme de Saint-Louis. « La récente venue du ministre de tutelle et les engagements pris ont suscité un vent d’espoir auprès des promoteurs », a-t-elle indiqué.
M. DIAGNE a adressé de vifs remerciements à la direction de l’ASTP pour la disponibilité dont elle fait montre à travers l’organisation de ces deux journées de réflexions.
ndarinfo.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. trevidic dit :

    Bonjour,
    Vous pouvez choisir de prendre l’avion pour le SENEGAL à condition de passer par PARIS ,ce qui augmente le prix ,la durée d’une façon non négligeable .
    aussi ne soyez pas dans la surprise de constater un effondrement de la fréquentation ,en prime l’absence d’entretien de ST LOUIS interpelle sur l’utilisation des subventions d’un site qui était magnifique.

  2. jean-marie dupart dit :

    Le tourisme à Saint Louis vaste sujet . Je n’ai pas à porter de jugement sur la qualité des réceptifs et des diverses formules de guidage qui globalement sont plutôt bien faites avec des gens qui connaissent leur métier.
    Par contre ce qui est certain, la première promotion à effectuer est le nettoyage de la ville, des bords du fleuve et ce de manière pérenne …
    Souvent les gens que je promène ont les yeux focalisés sur les tonnes de plastique et d’ordures qui jonchent le sol et en fin de compte ne prendront pas réellement le plaisir de la beauté du site tant que ce fléau ne sera pas éradiqué ….

  3. Réginald Groux dit :

    Avant de faire quoi que ce soit, nettoyer ce gigantesque dépôt d’immondices qu’est devenu Saint Louis. La ville est sale que s’en’est à vomir. C’est facile, ça ne coûte pas cher, et ce serait un acte marquant enfin la volonté du gouvernement de changer les choses. Autre mesure d’urgence, prioritaire : on sait que certains propriétaires encouragent de façon passive ou active leur bâtiment classé à tomber en ruine pour pouvoir reconstruire du neuf, plus rentable sur un plan locatif. Toute parcelle occupée par un bâtiment classé tombé en ruine devrait être immédiatement classée zone non aedificandi. On se demande pourquoi des mesures simples et efficaces pour protéger le patrimoine ne sont pas mises en oeuvre. Laxisme, incompétence, corruption ? Encourager la restauration en vue de faire des maisons d’hôtes (il y en a déjà des magnifiques !) avec aides et déductions fiscales est une voie que quelques saint louisiens proposent. Les fonds alloués pour la restauration de certains bâtiments il y a plusieurs années ne sont toujours pas débloqués, on se demande pourquoi. Saint Louis court le risque d’être déclassé, donc on barbotte à nouveau dans la mare aux bonnes intentions, mais ces dernières seront-elles suivies d’actes intelligents, on en doute, vu l’immobilisme sidéral des autorités depuis tant d’années et après tant de déclarations de rénovation restées lettre morte..

  4. Ndiaye dit :

    Saint-Louis est devenue une ville très sale c’est à se demanders si il y a un maire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :