DES PRIVÉS REBOISENT LA CORNICHE

Opération de reboisement de la corniche de Dakar

Des particuliers lancent une opération de plantation d’arbres au bord de la corniche de la capitale sénégalaise, qui donne sur l’océan Atlantique. La zone est une autoroute urbaine, souvent saturée aux heures de pointe.
Une première pelletée de terre. Un jeune cocotier va remplacer la souche d’un palmier. « On a ramassé toutes les ordures. Après on a creusé un trou. C’est un peu dur, ce n’est pas facile, on s’exerce », raconte Tierno Mamadou Diallo, 20 ans, l’un des jardiniers.
En tout, 500 arbres seront plantés par ces jeunes en réinsertion. Ils sont d’abord mobilisés pour un an, puis ceux qui le veulent peuvent « continuer à reboiser tout le long du littoral » et s’occuper de « l’entretien et l’arrosage », détaille Faty Diop, de l’association Village pilote.
À l’initiative du projet, la femme d’affaires sénégalaise Mara Baalbaki estime qu’il « y a plus qu’urgence. Si on fait une vision assez haute de Dakar, Dakar n’a presque plus d’arbres. Donc voilà, c’est le premier pas, la première pierre, le premier arbre à l’édifice de notre objectif « Dakar vert » ».
Le ministre de l’Urbanisme, Abdou Karim Fofana, est venu planter et baptiser un arbre. « C’est votre arbre, il y aura votre nom, monsieur. Vous avez une responsabilité vis-à-vis de lui maintenant », lui lance Mara Baalbaki .
Le projet est intégralement financé par des fonds privés. Ce qui « permet aussi d’avoir l’appropriation et le suivi, ce n’est pas évident pour l’administration sénégalaise », explique Abdou Karim Fofana.
Le ministre assure également que l’État a également « un programme ville verte qui commence à s’occuper de notre ville ».
RFI

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. philippe dit :

    Les aménagements ou plutôt l’absence d’aménagements même basiques pour la capitale sénégalaise sont une honte pour ce pays et en premier lieu pour celles et ceux qui sont ou ont été en responsabilités, que ce soit au niveau de l’état ou au niveau municipal!
    Rarement vu voire même jamais une capitale aussi sale et moche malgré son potentiel!
    Pas un seul endroit agréable pour se promener, que ce soit au centre qu’ailleurs y compris sur la corniche dont il est question ici
    Il suffit plus de volonté, que d’argent car avec peu, on peut faire déjà beaucoup…
    Mais les dakarois semblent très bien se satisfaire de cette situation !!??

  2. philippe dit :

    Bravo pour cette belle initiative…

  3. Xx dit :

    Bravo ! plus il y aura d’arbres à Dakar, moins la pollution se fera sentir ! Bon… va falloir travailler dur quand même…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :