ENLÈVEMENT DE DÉMINEURS EN CASAMANCE

Casamance : 16 démineurs enlevés par des bandes armées

Seize démineurs, qui travaillaient pour l’Ong «Hit Humanité et Inclusion», ont été enlevés mercredi dernier, à Bafata, un village situé dans la région de Sédhiou. L’Observateur, qui donne la nouvelle, signale qu’ils ont été kidnappés par des éléments supposés appartenir au Mfdc. Ces derniers les ont dépouillés de leurs biens et matériels de travail avant de les libérer.
Pour rappel, la branche armée du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc), en l’occurrence Atika, avait annoncé, au mois de mars dernier, aux autorités et opérateurs que le déminage avait atteint la «ligne rouge» à ne pas franchir au motif de compromettre la sécurité dans les zones abritant ses cantonnements. Sinon, les démineurs s’exposeraient.
DAKARMATIN/ndarinfo.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. chris dit :

    https://digger.ch/?lang=fr
    il faut faire appel à des gens compétents et non non pas a la bonne francanquaite ?? pour déceler des mines et là il y aura pas d’enlèvement

  2. trevidic dit :

    La branche armée mfdc décide une limite dans le’ déminage ,une zone rouge à ne pas dépasser ,et l’état SENEGALAIS regarde ailleurs .
    La méthode est elle la bonne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :