NETTOYAGE DE JOAL FADIOUTH

Le programme « Zéro déchet » lancé à Joal-Fadiouth

Aïssatou Sophie Gladima, la ministre des Mines et de la Géologie, a procédé samedi, à Joal-Fadiouth, au lancement officiel du programme « zéro déchet » qui va être mis en œuvre dans le département de Mbour (ouest), a constaté l’APS.
Ce programme est une réponse à l’appel récent du président qui veut, au Sénégal, « zéro déchet », des « villes propres » et des « villes vertes », a rappelé la ministre, soulignant qu’il passe par des activités de reboisement, surtout avec l’avancée, à grands pas, du désert.
Pour un bon déroulement de ce programme, 1500 brouettes, 1500 pelles, 3000 balais, sol et carreaux, ainsi que des râteaux, d’une valeur de 2,5 millions de francs CFA ont été réceptionnés pour être distribués aux seize communes du département de Mbour.
« Nous allons faire le tour du département pour augmenter le matériel au niveau de chacune des communes », a promis Mme Siby, en présence du préfet du département de Mbour, Saër Ndao, du maire de Joal-Fadiouth, Boucar Diouf, entre autres personnalités politiques, administratives, militaires et paramilitaires, coutumières et religieuses.
D’après elle, le plus important dans ce programme « zéro déchet » initié par le président Macky Sall, c’est surtout, la valorisation des déchets qui constitue un enjeu non négligeable.
« Aujourd’hui, l’objectif, c’est de récupérer les sachets plastiques et de les vendre à des sociétés qui les utilisent pour en faire du carburant. Ce qui crée des emplois, surtout pour les jeunes », a-t-elle indiqué.
ADE/ASB/APS
ndlr: L’an dernier, après le nouveau pont à la sortie de Joal vers Samba Dia, tout avait été nettoyé, tous les abords, les tans, la mangrove. C’est à nouveau la désolation, les déchargements clandestins dans cet endroit extraordinaire de nature et de beauté. Éducation!

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Bernard dit :

    C’est une bonne initiative, même si Joal – Fadiouth n’est pas si sale que ça en comparaison avec les autres lieux touristiques du Sénégal. Il faut profiter de ce nettoyage pour démolir l’hideuse maison blanche de 3 étages qui nargue le village et le cimetière du haut de sa arrogance et qui dénature tout le site.

  2. Bill dit :

    2 500 000 cfa pour 1500 brouettes soit 1660 cfa la brouette et je ne compte pas les pelles et les balais… des jouets sans doute ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :