LE CLEAN UP CHALLENGE AU SÉNÉGAL

CleanUpChallenge : la conscience écologique en mouvement

Face au problème récurrent des déchets, le CleanUpChallenge lancé sur les réseaux sociaux illustre une volonté de prise en main vigoureuse par le Sénégalais moyen de la question environnementale.
Le Sénégal, pays de la Téranga et des belles plages sur sa petite côte, est aussi malheureusement connu pour son haut niveau de pollution plastique. À en juger par sa présence un peu partout dans la rue en raison de la facilité à laquelle nombre de personnes cèdent en jetant leurs gobelets et autres emballages, on mesure l’étendue du travail citoyen à effectuer. Qu’à cela ne tienne ! Un mouvement pour améliorer la propreté du pays semble être en marche. Comme souvent ces dernières années, c’est sur les réseaux sociaux que le tempo est donné.
Bienvenue au CleanUpChallenge
Un nouveau hashtag a fait surface au Sénégal : le CleanUpChallenge. En fait, il est un poussin d’un autre hashtag, viral dans le monde entier, le #trashtag. Le 5 mars, Byron Roman, un jeune Américain de l’Arizona, publiait un montage de deux photos avant/après sur son compte Facebook, et depuis, le challenge fait le tour du monde. Le défi est simple : se prendre en photo devant un espace extrêmement sale et renouveler l’expérience une fois l’endroit complètement nettoyé. Plutôt qu’un challenge qui vient polluer les réseaux sociaux, en voilà un qui veut dépolluer la planète. Encourageant. Au Sénégal, le principe intéresse et donne de l’espoir.
Marie Lechapelays/Le Point.fr

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Bernard dit :

    C’est une excellente initiative ! Mais après, où vont les déchets récoltés ….. dans une autre décharge à ciel ouvert ?

  2. Francia dit :

    Bravo Pierre , tu es un super exemple pour le Sénégal et les jeunes comme toi !
    francia

  3. Tex dit :

    Exemple de ce qu’il ne faut pas faire à Ndangane : les poubelles récoltées sont versées sur le tan et quelques coups de vent après il y en a à perte de vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :