AVOIR DE L’EAU AVANT D’EN AUGMENTER LE PRIX!

Redevance sur le prix de l’eau: L’Onas veut plus que ses 15% (DG)

En marge de l’atelier de validation du programme national de développement durable de l’Assainissement autonome du Sénégal (Pnddaa), Lansana Gagny Sakho, directeur général de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (Onas), s’est exprimé sur la redevance sur le prix de l’eau. Et c’est pour regretter la part qui revient à la Sones et à l’Onas. « L’Onas a moins de 15% sur la redevance sur le prix de l’eau. Et je pense qu’il faut rééquilibrer les choses, revoir la part de la Société d’exploitation des Eaux du Sénégal (Sones) dans le prix de l’eau, et revoir la part de l’Onas», a précisé M. Sakho. Il rappelle qu’en 1996, l’Onas avait zéro investissement, et aujourd’hui, en 2019, les investissements sont démultipliés pas 20. « Donc il y a un travail de fond à faire pour revoir la part de l’Onas », a insisté M. Sakho.
Mohamed Rassoul GUEYE – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Luc dit :

    Zéro investissement en 1996 et investissements multipliés par 20 en 2019 !
    Que doit on comprendre ?
    car : Zéro X Vingt = Zéro.

  2. Bernard dit :

    Avant de réclamer des redevances il faut commencer par distribuer l’eau à tous ceux qui payent chaque mois une location de compteur et ceci toute la journée et pas seulement de minuit à deux heures du matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :