BILAN DES INFRACTIONS A TOUBA

Bilan des opérations de sécurisation du Magal:

B

511 individus interpellés dont 43 pour ivresse publique, 9 Kg de « Yamba » saisis
A l’occasion du Magal de Touba, édition 2018, les Commissariats de Touba, Mbacké, Diourbel et Bambey ont mené des opérations de sécurisation dans la ville Sainte et ses localités environnantes. Ainsi, durant la période du 10 au 29 octobre 2018, ils ont interpellé 511 individus répartis comme suit :
– (09) pour vol commis la nuit en réunion.
– (30) pour détention et trafic de chanvre indien.
– (39) pour détention et usage de chanvre indien.
– (02) pour trafic de comprimés barbiturique.
– (10) pour détention de produit cellulosique.
– (238) pour vérification d’identité.
– (01) pour outrage à agent.
– (43) pour ivresse publique et manifeste.
– (13) pour vagabondage.
– (06) pour rixe sur la voie publique.
– (50) pour vol.
– (01) pour tentative de vol.
– (02) pour vol commis la nuit avec escalade.
– (03) pour complicité de vol.
– (04) pour détention d’arme blanche.
– (01) pour viol sur une personne vulnérable.
– (02) pour usurpation de fonction.
– (02) pour refus d’obtempérer.
– (01) pour violences et voies de faits.
– (01) pour Exploitation de débit de boisson sans autorisation
Administrative.
– (25) pour nécessité d’enquête.
– (03) pour offre ou cession en vue d’une consommation personne.
– (04) pour conduite sans permis de conduire.
– (04) pour coups et blessures volontaire.
– (02) pour détention d’arme blanche.
– (04) pour abus de confiance.
– (02) pour recel.
– (03) pour mise en circulation de faux billets de banque (10 coupures de 10.000).
Quantité de drogue saisie : 09 kilogrammes de chanvre indien – 500 grammes – 106 cornets – 108 joints.
Accidents constatés : 63 dont : 30 dégâts matériels – 22 corporels – 01mortel (survenu le 18/10/2018 sur la corniche Serigne Modou).
Pièces saisies : 723.
Mise en fourrière : 134.
Nombre de Jakartas immobilisés : 162.
leral.net

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. issa gibb dit :

    Et Aucune (0) personne arrêtée par la police pour mise d’enfants talibés en esclavage de mendicité forcée ???La police de la région de Touba est complice de la mafia maraboutique esclavagiste d’enfants à Touba, aussi ??? Merde alors ! Dans une si grande ville religieuse qui tolère, silencieuse ou partie prenante de l’esclavage et du trafic négrier des enfants talibés ??? Chercher l’erreur !
    Du côté tidjane, le regretté Khalife Al Makhtoum, décédé en 2016, avait demandé de ne pas faire de mal aux enfants et les respecter en sortant les enfants talibés de la mendicité dans les rues… Son regretté frère, le Khalife Al Amine décédé en 2017, avait demandé de rendre aux enfants talibés, leurs dignités, en les sortant de la mendicité…
    Le regretté Imam de la Mosquée de Médina Baye (Niass) à Kaolack, Hassan Cissé décédé en 2008 a passé sa vie à se battre dans la Protection des Enfants en rappelant que la mendicité des enfants, était strictement interdite par le Prophète Mahomet dans le Saint Coran…
    Le Khalife Général de Layènes, Abdoulaye Thiaw Laye, dixit : « La place des enfants talibés, n’est pas dans la rue à mendier, mais dans les écoles coraniques, à étudier le Coran »…
    Et pourtant, le nombre des enfants talibés ne cesse d’augmenter au Sénégal et désormais, dans toute l’Afrique de l’Ouest, sous l’impulsion de la mafia maraboutique sénégalaise et ses recruteurs d’enfants, dans un trafic négrier d’enfants hors d’âge ??? Chercher l’erreur !
    Et à quoi servent les Khalifes et les Grands Imams ??? Si ils ne sont pas écoutés et leurs commandements à retirer les enfants talibés mendiants, de la rue, ne sont pas suivis et respectés par les marabouts au Sénégal ??? Chercher l’autre erreur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :