EXIT PLACE FAIDHERBE

Saint-Louis : La place Faidherbe change de nom

Doléance satisfaite pour une partie des Saint-Louisiens qui ne voulaient plus voir une place de leur ville tricentenaire porter le nom de l’ancien gouverneur de l’Aof Faidherbe.
En effet, selon Dakaractu, le Conseil municipal de la mairie de Saint-Louis, qui tenait hier sa 3e session ordinaire, a décidé de rebaptiser la place Faidherbe du nom de Bayal Ndar.
Notre source a également indiqué que le maire de la ville de Saint-Louis, Mansour Faye, a rappelé toute l’importance de la rebaptiser sous ce nom qui symbolise l’ancrage à la terre saint-louisienne.
D’autre part, au cours de cette session, le maire a fait savoir qu’en ce qui concerne la statue Faidherbe, il sera question de larges concertations pour voir éventuellement si elle sera maintenue ou non..
Mohamed Rassoul GUEYE – Seneweb.com

Vous aimerez aussi...

21 réponses

  1. Bernard dit :

    Ce n’est pas en débaptisant une place que l’on modifie l’Histoire !
    Et pour le pont, comment va-t-il s’appeler ?
    « Le Pont de la Brèche Wade »????

  2. stephane dit :

    Débaptisons l’hospital Le Dantec. Quelle mauvaise fois ces personnes qui certainement sont les premières à venir se faire soigner en France.Ca fait partie des genes du Sénégalais , rejeté son incapacité à résoudre les problèmes sur autrui et de jeter en pâture celui qui l’ a aidé à s’élever , vérifiable tous les jours, rend service à un Sénégalais , soit gentil avec un Sénégalais il prendra ca pour un aveux de faiblesse et te pourrira la vie , ne connaisse que la chicote

  3. Galips dit :

    La chtarbée de Cabanac, plus connue sous le nom de Béatrice BRUN, approuve.

  4. Benjamin dit :

    Un pays sans livre d’histoire peut tout se permettre y comprit d’inculquer n’importe quel mensonge à ses enfants.

    • Cheikh dit :

      En quoi cela est-il gênant que pour un pays de baptiser le nom de ses rues ou places à un de ses fils ?

      Le mensonge ou la malhonnêteté commence par le fait pour une nation de cacher sa vraie histoire à ses enfants. Pourquoi la France n’enseigne pas à ses enfants son passé ex clavagiste, ses assassinats à l’encontre des tirailleurs qui réclamaient uniquement leurs droits ?
      Quelle lâcheté !

      • Bernard dit :

        C’est vrai que le Sénégal apprend la vraie Histoire à ses enfants (du moins à ceux qui peuvent aller à l’école !). Comme par exemple le départ des esclaves depuis l’Ile au large de Dakar, ce que tous les vrais historiens contredisent, que ces esclaves noirs étaient vendus par leurs « frères » de couleur, ce que les historiens sérieux ont prouvé, que les méchants Blancs ont construits beaucoup de puits, que les autochtones n’ont pas eu la force d’entretenir, etc.
        Depuis plusieurs années, avec les moyens d’information, il n’est plus possible de réécrire l’Histoire à son goût, n’en déplaisent aux manuels scolaires sénégalais et à Cheikh.
        Par contre, pour les tirailleurs sénégalais, tous les documents ne sont pas encore connus. Attendons avant de juger sur ce point.

        • Cheikh dit :

          Nous ne sommes pas obligés de gober tout ce que vos “ vrais ou historiens sérieux “ nous racontent.
          À voir de plus près vos termes utilisés tels personnes de “couleurs” etc ça en dit déjà beaucoup sur votre personnalité et vos idées…
          Quels puits creusés si ce n’est exproprié les ressources humaines et minières d’un pays envahi?

          Si cela vous déplaît que le Sénégal retire le nom de Faidherbe esclavagiste pour le remplacer à un de ses fils, je vous souhaite du courage pour la suite, ce n’est que le commencement

          • Kosso dit :

            Vous pouvez déboulonner et débaptiser tout ce que vous voulez, on s’en bat les couilles, ce sont les colons qui ont créé ce pays.

          • Regis Costet dit :

            Quand on accepte et meme approuve la mendicité forcée des enfants talibés ,des « bout de choux » de 5 ans c’est de l’esclavage,au 21ème siècle!!!C’est aujourd’hui.Il faut réfléchir un peu…Le passé,on y peut rien,mais le présent et l’avenir…

      • Bill dit :

        Il serait grand temps que le Sénégal fasse ce qu’il veut, qu’il donne les noms aux rues comme il l’entend. C’est un pas de plus vers son autonomie. Quand comprendrons nous que le Sénégal est un pays étranger avec ses lois, sa culture, sa religion différentes des nôtres. À toujours critiquer leurs initiatives, comment ne pas être détestés ? Il y a tellement de vrais problèmes qui nous attendent dans notre propre pays. Occupons nous de nos affaires.

        • Kosso dit :

          Sauf que tu oublies ou feint d’oublier que ce pays est sous perfusion financière depuis des décennies au frais des contribuables français.

          • Bill dit :

            …pour garantir la stabilité politique du pays. La contribution est malgré tout bien modeste, par an et par habitant, à peine quelques euros comblés par les échanges commerciaux. On peut aussi discuter de la masse financière qui quitte la France et qui est dépensée par les expatriés français au Sénégal, ces euros pourraient être profitables à l’emploi français plutôt qu’à l’économie sénégalaise. Beaucoup de français se sont installés au Sénégal en raison d’un coût de la vie inférieur. Ils en ont juste pour leur argent. Des services de nettoyage, de belles avenues, des écoles, des musées, des grands magasins, une administration efficace, etc. ça coûte cher !

        • Stephane dit :

          Un sacré pas de plus vers l’autonomie suffit de fermer les yeux pour ne pas voir les Chinois qui ont envahi le Sénégal à tous les échelons du commerce

      • trevidic dit :

        Je suis d’accord avec vous sur le principe ,cependant n’oubliez pas que le passé « esclavagiste » n’est pas uniquement le fait de la FRANCE ,car il existait bien avant entre chefs de tribus qui se combattaient !
        Ceci n’excuse rien !…
        L’affaire des tirailleurs ne grandit pas celui qui donne un tel ordre
        et reste une blessure pour tous.

  5. Debène dit :

    Soixante ans après l’independance, le temps de reflexion a été suffisant.

  6. Bernard dit :

    Quand je vois certains commentaires, je ma dis que l’indépendance de pensée et l’esprit tourné vers l’avenir sont deux notions que le Sénégal ne possède pas encore.
    Et je ne parle pas de l’indépendance financière …………;

  7. Artamonow dit :

    Plaçe de la Magouille…

  8. Benjamin dit :

    Je pense qu’avant de « changer » le nom de telles ou telles place ou avenue il serait bon de nommer toutes les voies quelles soient goudronnées ou non afin de pouvoir se domicilier ailleurs que dans un espace anonyme.

  9. Ndiaye dit :

    Surtout s’atteler à projeter de déboulonner cette statue hors d’époque et inappropriée …direction vers l’IFAN le musée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :