LE ZIRCON SE VEND TRÈS BIEN

Hausse de 7,175 milliards FCFA des exportations de zircon

Les exportations de zircon du Sénégal durant les six premiers mois de 2018 ont enregistré une hausse de 7,175 milliards FCFA (environ 12,197 millions de dollars) comparées à la même période de l’année 2017, a appris APA mardi au niveau de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).
Ces exportations se sont établies à 24,321 milliards FCFA contre 17,146 milliards FCFA durant les six premier mois de 2017, soit une progression de 41,8% en valeur relative (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar).
En glissement mensuel, les exportations de zircon se sont toutefois repliées de 25,3%, passant de 6,840 milliards FCFA en mai 2018 à 5,108 milliards FCFA un mois plus tard.
Le zircon est une pierre précieuse avec une diversité de couleurs. Il est ainsi un produit de substitution du diamant et utilisé dans la joaillerie et l’industrie nucléaire. Selon certains spécialistes, il peut également aider à la construction d’enceintes de confinement pour les déchets nucléaires.
MS/te/APA

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. issa gibb dit :

    Pour rappel, en 2017, le Président Macky Sall avait publiquement annoncé la fin de l’exploitation du Zircon en Casamance pour calmer les foules casamançaises de manifestants anti-zircon et calmer la guerilla des rebelles casamançais…
    En 2018, l’exploitation du zircon semble avoir bien repris ??? Encore une promesse Salienne non-tenue ???
    Money is Money …Après, on s’étonne que la rébellion en Casamance redémarre…

  2. flopaty dit :

    la rebellion ne les laissera pas faire, ils attendent de pieds fermes et pour l’instant en casmance rien n’a commencé , ils essayent de faire pression sur les population mais les villageois savent les consequences et refusent la mine

  3. Ndiaye dit :

    incitation a la rebellion…toujours a semer le chaos en afrique. quoique vieilles pratiques

    • amy dit :

      Partisan de l’exploitation des peuples par les puissants! c’est vrai que les « négriers » étaient approvisionnés par des gens qui n’hésitaient pas à vendre leurs frères. Nous avons peut-être là un héritier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :