St LOUIS BLESSEE PAR LA MER

La mer détruit plus de 50 maisons à Saint-Louis

st-louis-696x333-678x333.jpg

A Saint-Louis, dans le nord-ouest du pays, la mer a détruit plus de 50 maisons dans la Langue de Barbarie et à Ndiébène-Gandiole. Une houle monstrueuse s’est produite la nuit du mercredi au jeudi. Les quartiers Gokhou-Mbathie, Guet-Ndar et Santhiaba sont concernés par ces dégâts. Ainsi, plus de 35 familles en paient des frais.
MEDIASENEGAL.SN– « Nous avons tout perdu, on ne sait plus où donner de la tête », a confié une sinistrée à Afrikmag.
Pour s’enquérir de la situation, le maire de la ville s’est rendu sur les lieux. Mansour Faye exprime alors toute sa compassion aux familles attristées.
« Cette situation est douloureuse, car l’érosion côtière continue de faire des ravages, malgré les efforts que l’Etat est en train de consentir pour apporter des solutions durables à ce phénomène naturel qui plonge les populations de la Langue de Barbarie dans un désarroi total ».
La construction d’une digue de protection
Pour en venir à bout de cette situation qui se répète année après année, un projet de construction d’une digue de construction est en cours. Elle va servir de bouclier contre l’avancée de la mer entre Guet-Ndar et Gokhou-Mbathie.
« Les travaux d’urgence de protection de la Langue de Barbarie et du Gandiolais contre l’avancée de la mer entamés par l’entreprise EIFFAGE, une fois terminés, seront une aubaine pour les populations ».
Ce travail sera effectué grâce aux financements conjoints de l’Etat du Sénégal et de la France. Le montant est estimé à plusieurs milliards de francs CFA. En ce moment, une étude de faisabilité est en train d’être réalisée. Celle-ci devra s’achever d’ici trois mois, et va empêcher l’avancée de la mer dans les zones d’habitation.
Pour le moment, des solutions d’urgence ont été adoptées. Ainsi, le maire de la ville assure que les familles sinistrées vont être relogées vers Ngallene, une zone de recasément.
Awa Diallo-Rédaction mediasenegal

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. Yvesbzh dit :

    Encore un appel au secours !!!!
    Vous les colonialistes (que l’on déteste , et c’est peu dire ) Aidez nous !!!!!!
    Vous nous le devez bien !!!!

  2. Tiocan dit :

    Les abrutis qui avaient décidé de creuser cette brèche dans la langue de barbarie sont ils fiers d’eux? Et dans ces cas là, ils s’en remettent à la générosité de la France.

  3. issa gibb dit :

    Si toutes les aides internationales pour sauver Saint Louis, n’avaient pas été détournées ou disparues dans les poches de la corruption, pendant une décennie… Saint Louis aurait pu être sauvé ! Aujourd’hui, la brèche est beaucoup trop large, plusieurs kilomètres et l’avancée de l’Océan est irrémédiable… Toutes constructions de digues reculeront un temps, la disparition de Saint Louis, en vain… La faute aux pourris corrompus qui n’ont cessé de détournés le fric international pour se remplir les poches, construire des mosquées et des daaras intégristes…
    Les derniers occidentaux à s’être fait baiser sur le sort de Saint Louis et qui ont bêtement des khalis sans aucun contrôle, sont l’Unesco, puis Macron avec l’argent des contribuables français qui ont été sévèrement inondés et qui ont relevé son indifférence totale aux inondations en France pour aller avec Brigitte, faire le beau, charitable au Sénégal avec le fric des autres…
    Car, pour Saint Louis, c’est foutu !!! Ce n’est pas l’Océan le responsable, mais la corruption endémique au Sénégal qui a scellé le sort de Saint Louis…
    Avec une petite arrière pensée de faire DISPARAÎTRE ce joyau de la période et de l’architecture coloniale, qui n’est que le lieu d’emprisonnement de Serigne Touba avant son départ en exil, pour de nombreux sénégalais haineux du colonialisme.. et pour d’autres, continuer à pomper du fric jusqu’au bout, aux imbéciles qui rêvent encore à sauver un Saint Louis condamné, de toute façon…

  4. mina dit :

    encore une fois vrai,, et aussi personne ne parle de ce qui se passé semaine derniere a st louis les pecheurs qui pleurent leur maison,,on detruit des millions de cette digues juste pour pouvoir passer leur pyrogues,, et les autorité n’ont rien fais,, ils paraitrai que ils sont fou donc on en a peur,, bravo les gars,, on vos construit une digues pour vous proteger a coup de milliard,, on s’en met dans les poches et apres on viens dire c’est la faute de l’autre,,, quant on vois l’etat de la plage de st louis,,, une vrai poubelles,,, triste pour une si belle ville,,,

  5. stephane dit :

    Merci Wade et ses conseillers Marocains

  6. Ndiaye dit :

    ma conviction est que la délocalisation est la seule solution, coutera moins cher au final que de maintenir des digies sur 100 ans

  7. Ndiaye dit :

    ma conviction est que la délocalisation est la seule solution, coutera moins cher au final que de maintenir des digues ou d’en construire sur 100 ans
    la plupart des maisons dévasté ce sont des baraques sans vraies valeurs à par l’affectif

  8. maie dit :

    On fini toujours par récolter ce que l’on sème!!!Alors inutile de venir pleurnicher après

  9. Yvesbzh dit :

    C’est vraiment devenu une sale habitude, que d’appeler à chaque fois ces salauds de toubabs,
    Pour boucher les trous (et ce à tous les niveaux)
    Causés par des incompétents et des pourris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :