QUE PENSEZ-VOUS DU SENEGAL?

Enquête sur le tourisme au Sénégal

senegal copier.jpg
C’est comment le Sénégal ?
Le cadre de l’étude
Cette étude à été réalisée à l’initiative des société Imédia et Calao, gestionnaires du portail du tourisme et du voyage www.au-senegal.com en vue de contribuer à mieux connaître la perception du Sénégal de la part des personnes y ayant séjourné. Elle a bénéficié de l’assistance du ministère du Tourisme et des Transports aériens.
Elle s’est déroulée sur la période du 30 avril au 15 mai 2015 correspondant à la date de suppression du visa pour l’entrée au Sénégal (1er mai).
La collecte des informations s’est faite de deux manières :
– via internet à travers un questionnaire ligne (183 réponses) ;
– en face-à-face en interrogeant au hasard des personnes dans le hall départ de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (371 personnes interrogées par Mariéma Syll et Daouda Diedhiou).
L’échantillon (554 personnes) ne prétend donc pas être représentatif des personnes séjournant au Sénégal de manière temporaire, qu’il est difficile d’ailleurs de prétendre qualifier. Le nombre de réponses reçues permet cependant de dégager des tendances utiles à une meilleure compréhension de leurs attentes et de leur jugement sur leur séjour.
Le profil des personnes interrogées
Nous avons interrogé 52 % d’hommes et 48 % de femmes. Les moins de 25 ans représentent 12 %, entre 25 et 40 ans 34 %, entre 40 et 60 ans 31 % et les plus de 60 ans 22 %.
Des séjours réguliers
Seuls 16 % de personnes déclarent que c’est leur premier séjour. Les autres viennent régulièrement (55 %) ou de temps en temps (29 %).
Des Français en majorité
Les Français représentent la très grande majorité des personnes interrogées, viennent ensuite des Belges, Espagnols et Suisses.
Nationalité Nombre Pourcentage
Français 411 78,1%
Belge 26 4,9%
Espagnole 17 3,2%
Suisse 15 2,9%
Italienne 10 1,9%
Sénégalaise 10 1,9%
Autre 32 6,0%
Total 526 100,0%
Il n’y a pas que le tourisme
Le tourisme est la principale raison du voyage (57 %), mais la famille ou amis (30 %) et les affaires (19 %) représentent des proportions importantes.
Raisons du voyage
Dakar et Saly principales destinations
Dakar et ses environs – Gorée, Ngor, Lac rose – (36 %) et la petite côte – Saly, Somone, Mbour – 29 %) représentent les destinations principales, ce qui peut s’expliquer par le nombre important de voyageurs qui viennent pour des raisons professionnelles ou pour la famille. Mais ailleurs, on note une assez bonne répartition sur le territoire : Casamance (10 %), Sine Saloum (9 %), Saint-Louis (9 %), la zone de Thiès (4 %).
Lieu de séjour
On séjourne beaucoup dans la famille ou chez des amis
43 % des personnes interrogées déclarent séjourner dans la famille ou chez des amis. Les séjours à l’hôtel représentent 35 %, la location 12 % et les maisons d’hôtels 10 %.
Type d’hébergement
On se déplace surtout en taxi et en transport en commun
Le taxi représente le moyen de transport pour près de la moitié des personnes interrogées (47 %). Vient ensuite les transports en commun (22 %), les bus de groupe (15 %) puis les voitures de location (15%).
Moyen de transport utilisé
Le Sénégal, on en pense quoi ?
Voyage, arrivée : un sentiment partagé
Le prix du billet est considéré comme élevé à très élevé par plus de la moitié des personnes, tandis que 3 % seulement le considère comme bon marché. Il est jugé raisonnable par 44 % des personnes.
Les sentiments sur l’accueil et le service à l’aéroport sont partagés : 49 % les juge bon ou très bon, 21 % mauvais ou passable, 27 % le juge moyen.
De la même manière, la première impression à la sortie de l’aéroport est bonne pour 43 % des personnes, moyenne pour 37 % et mauvaise pour 14 %.
On est harcelé, mais on se sent quand même en sécurité
La sollicitation par les vendeurs ambulants et les pseudos-guides est jugée assez insupportable : 66 % des personnes jugent que c’est trop ou même étouffant. L’impression générale est que l’étranger est considéré comme une vache-à-lait, forcément comme riche et on lui fait systématiquement payer plus cher. Un sentiment qui dérange fortement.
Ce harcèlement est bien entendu surtout ressenti dans la ville de Dak
ar et dans les zones touristiques et il exaspère : « Impossible de se promener tranquillement ou de rester seul sur la plage », « Je sens un racisme anti-toubab », « J’ai l’impression de me faire systématiquement arnaqué », « Les casse-pied pourrissent le séjour », « Je me sens comme un compte en banque sur pattes »… sont des remarques qui reviennent souvent.

La corruption, ou tout au moins le fait de devoir toujours payer pour quelque chose, et plus cher que les autochtones, est également souvent cité comme un problème majeur. Des casont été cités au niveau du bac de Foundiougne et de policiers ou gendarmes.
Mais c’est tout de même un pays où l’on se sent en sécurité et ou globalement l’agressivité est absente. Il faut noter également que la Casamance est la région considérée comme la plus accueillante envers les touristes.
Le séjour : le Sénégal est très sympa, mais c’est sale
La qualité de l’accueil et la gentillesse des personnes rencontrées figurent en tête des réponses sur les points positifs du séjour, notamment en Casamance et en dehors des
zones de concentration touristique. C’est donc plutôt au milieu des « vrais gens » que le touriste se sent bien et qu’il découvre la richesse du pays, plutôt que dans les stations balnéaires. Les qualités humaines des Sénégalais sont donc très fortement appréciées.
Ce qui plaît le plus au Sénégal
A contrario, la saleté est considéré comme le problème majeur et nombre de personnes considèrent qu’elle va en s’accentuant. La prolifération des sacs plastiques, les décharges autour des villes et villages, le manque d’ « éducation » des gens à la gestion des ordures et vu comme un énorme handicap : « Des ordures partout, même sur la plage », « Les Sénégalais prennent la mer pour une poubelle », « Cette saleté partout quel dommage »,
« Tous ces déchets autour des villages »…
Les talibés, quelle tristesse
Le problème des talibés est souligné à de très nombreuses reprises. Pas forcément pour s’en plaindre, mais plutôt par incompréhension et tristesse de voir de si jeunes enfants mendier dans les rues. « Pourquoi ne sont-ils pas à l’école ? », « Comment peut-on laisser comme ça des enfants dans la rue ? », « Que font les pouvoirs publics contre ces marabouts
esclavagistes ? »…
Ce qui choque le plus au Sénégal
La qualité générale est bonne, mais les transports sont déplorables
Globalement, les personnes interrogées sont satisfaites de leur séjour. En sus de l’accueil des habitants, elles considèrent que de nombreux sites sont très intéressants et méritent d’être visités : la Casamance surtout, les îles du Saloum, les villages, le Sénégal oriental. La ville de Dakar et la station de Saly ne sont pas très bien considéré (embouteillage et saleté).
La qualité des services est jugée convenable, mais le rapport qualité/prix des hébergements, de la restauration et des locations de voitures est souvent jugé comme prohibitif par rapport à d’autres destinations. La cuisine sénégalaise est appréciée.
Le problème du transport est souvent évoqué : les embouteillages « monstres » de Dakar, le temps passé sur la route même pour une courte distance, le manque de respect du code de la route de la part des chauffeurs…
Notation générale (sur 10)
Nous espérons revenir…
94 % des personnes interrogées déclarent souhaiter revenir et 91 % des personnes conseillerons la destination à leur entourage. Le prix du billet et du séjour est souvent cité comme un frein à ce désir de retour.
En guise de conclusion
Une clientèle fidèle
Si l’on se fie aux profil des personnes interrogées, la clientèle touristique est fidèle. Le Sénégal, soit on aime et on souhaite vivement y revenir, malgré les défauts et la cherté du voyage et du séjour ; soit on n’aime pas et on n’y reviendra jamais et on ne le conseillera à personne, mais il s’agit d’une faible proportion.
Promouvoir le Sénégal au-delà de la clientèle existante et élargir le marché semble donc un défi important pour les pouvoirs publics.
Principal atout : les qualités humaines
La « téranga » sénégalaise ne semble pas une légende. L’accueil des habitants, la découverte de la vie quotidienne, l’impression de se faire des amis et de se retrouver en
famille sont les principales raisons qui font que les gens apprécient leur séjour et en gardent longtemps souvenir.
Améliorer l’accueil du touriste et le service
Nous l’avons vu, le sentiment d’être harcelé et considéré comme une « vache-à-lait » est largement partagé, tandis que la qualité globale des services est jugée correcte. Un effort important doit dont être fait pour créer un environnement plus accueillant, propre et au service du touriste, à différents niveaux : aéroport et forces de l’ordre, marchands et guide, excursions, transport.
Privilégier l’authenticité et la diversité
Ce n’est sans doute pas de somptueuses stations balnéaires que viennent chercher les touristes en venant au Sénégal. Ils apprécient surtout les rencontres, la beauté de certains
paysages, les excursions hors des sentiers battus. Favoriser la pluralité de l’offre touristique en s’appuyant sur la diversité des populations et des territoires nous semble plus important que de créer de grands complexes touristiques qui auront sans doute du mal à concurrencer d’autres destinations.< /span>
ausenegal.com

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. loulou21 dit :

    94 % déclarent vouloir revenir…..et 10 % reviennent éffectivement. Enquète officiélle parue sur Sénégal Blackrainbow il y a quelques mois……

  2. lppfr dit :

    55% déclarent venir régulièrement et 29% déclarent venir de temps en temps. Donc nous avons à faire à des convaincus, donc je trouve que le chiffre de 94% n’a rien d’exceptionnel. par contre il aurait été intéressant de savoir ce que pense les 16% qui sont venu pour la première fois, car c’est eux qui vont pouvoir faire gonfler le flot des touristes futurs. De plus, parmi les 16%, je suppose qu’il y a ceux qui sont là pour des raisons professionnelles, donc ça dépendra des affaires, pour savoir s’ils vont revenir et non pas pour la beauté du site.

  3. lppfr dit :

    mais dans l’ensemble, j’aime assez ce sondage, il reflète pas mal l’avis du touriste moyen, qui vient souvent ou pour la 1ere fois au Sénégal. Je dirais que pour une fois c’est réaliste et non pas partisan.

  4. rico dit :

    Sondage édifiant, beaucoup de choses sont passées en revue.
    Puissent les autorités touristiques en tirer les leçons…
    Il y a beaucoup à faire, mais il faut surtout commencer…

  5. friday dit :

    Puissent les autorités touristiques en tirer les leçons…

%d blogueurs aiment cette page :