Dernières infos de la nuit

Dernières infos

734805_heurts-entre-policiers-anti-emeutes-et-manifestants-pres-du-parlement-a-dakar-le-23-juin-2011.jpg

L’Union européenne demande aux candidats d’user des voies de recours

La décision du Conseil constitutionnel n’a pas seulement préoccupée les sénégalais. L’Union européenne aussi était sur l’expectative. Elle a souligné, à travers un communiqué reçu à la rédaction qu’elle avec attention le déroulement du processus électoral et a pris acte de la publication, par le Conseil Constitutionnel, de la liste des candidats au scrutin présidentiel.

«L’Union Européenne invite tous les candidats contestant le bien-fondé de cette décision à user des voies de recours prévues par la législation électorale et appelle toutes les forces politiques à éviter toute décision et acte de violence de nature à nuire à l’exercice du droit de vote des citoyens sénégalais dans le respect des échéances prévues, et à maintenir un climat de paix», a mentionné le communiqué.

Dans le même sillage, l’Union Européenne souligne la nécessité absolue que «le scrutin reflète la volonté du peuple sénégalais. L’UE a déployé, à l’invitation des autorités sénégalaises, une mission d’observation électorale qui analyse l’ensemble du processus électoral au regard de la législation sénégalaise et des obligations internationales auxquelles le Sénégal adhère. » 

L’ambassadeur des USA à Dakar, Lewis Lukens appelle à l’apaisement

L’Ambassadeur des Etats unis d’Amérique (USA), M. Lewis Lukens appelle les jeunes à l’apaisement après les émeutes qui ont éclaté à Dakar à la suite de la publication de la liste des candidats à l’élection présidentiel du 26 février 2012. Dans un communiqué reçu vendredi tard dans la nuit, «l’ambassade des Etats-Unis en appelle à l’appaisement.

Manifestations à Tambacounda : Pneus brulés, barricades érigées sur les routes

La violence entre les forces de l’ordre et les jeunes manifestants contre la candidature de Me Abdoulaye Wade a progressé partout dans les différentes artères de la commune de Tambacounda où des jeunes jusque tard dans la nuit (00h42mn) ont brulé des pneus et érigé des barricades sur les avenues. 

Le chef de la police de Dakar confirme la mort d’un agent et d’un blessé

Tout le pays est en train de s’embraser. Les jeunes contestent avec véhémence la décision du Conseil constitutionnel qui a validé la candidature du chef de l’Etat ce vendredi 27 juin. Ces manifestations ont fait une première victime. Il s’agit d’un agent du Groupement Mobile d’Intervention (GMI).

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. oyster dit :

    L’élimination d’un candidat me parait etre la surprise du conseil constitutionnel !…
    Reste qu’il existe des recours ,et, donc un suspense encore qui pourrait calmer les esprits en évitant des victimes.
    Reste à attendre la décision des sénégalais dans le choix du président ,et, la période de l’aprés scrutin ?

%d blogueurs aiment cette page :