Karim Wade lapidé par Wikileaks

L’Anoci, un désastre financier et technique
3240858-4640375.jpg
La gestion de l’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (ANOCI) est un désastre pour la crédibilité gouvernementale. La construction de la Corniche a été mal faite et le tunnel de Soumbédioune fait peser un “grand risque” sur les Sénégalais. Ces révélations ont été faites à Marcia Bernicat, ambassadeur des Etats-Unis à Dakar, par Habib Mbaye. Le ministre-conseiller d’Abdoulaye Wade poursuit en confiant que Karim Wade est au centre de toute affaire majeure dans le pays et fait tout pour s’imposer quand on ne l’y associe pas. Le roi du Maroc est un ami personnel de Karim Wade et il l’a présenté aux dignitaires du Golfe. C’est ainsi que le fils du président sénégalais a pu négocier de gros investissements pour le Sénégal mais aussi pour son profit personnel.
L’Anoci, un désastre financier et technique.
Sur la plateforme de Diamniadio, Habib Mbaye soutient que Karim Wade a tout fait pour briser le projet car il ne supportait pas les critères de transparence imposés par les Américains. Surtout, il n’a pas pu accepter pas qu’une somme aussi importante que celle qui était prévue pour le financement de la plateforme entre dans le pays sans qu’il puisse avoir la haute main sur sa gestion. Ces révélations diffusées par Wikileaks sont particulièrement compromettantes pour le fils et ministre d’Etat multicartes de son président de père. Karim Wade est décrit comme un personnage vénal, qui s’enrichit de façon éhontée sur le dos des Sénégalais. Prompt à porter plainte contre tout journaliste qui lui impute le moindre acte de mauvaise gestion, Karim Wade va peut-être ester en justice contre la diplomatie américaine devant de si graves accusations.
DAKARACTU.COM

Vous aimerez aussi...